Le gouvernement a entrepris l’élaboration d’un Plan National de Développement (PND) 2018-2022 pour remplacer la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) qui arrive à terme en décembre 2017. Un plan basé sur la vision à long terme du pays, une vision qui repose sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable.

Le gouvernement et ses partenaires en développement se sont retrouvés mardi autour de ce nouveau document de développement. C’était au cours d’un atelier de validation du rapport sur l’analyse des parties prenantes au PND.

Selon les participants qui sont issues des différents ministères sectoriels, du secteur privé, de la société civile, des organisations internationales et des représentations diplomatiques partenaires du Togo, il s’agira d’affiner ce Plan  National de Développement (PND)  pour la période 2018-2022. « Nous sommes là pour l’élaboration d’un plan qui va engager la responsabilité de tout le pays pendant une période donnée », a confié à l’Agence de presse Afreepress, le chef de la délégation de l’Union Européenne, Nicolas Martinez-Berlanga.

Le PND, a dit pour sa part Nicolas KAZADI, le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à la rencontre, se base sur la vision à long terme du pays, la mise en œuvre des objectifs de développement durable. « Il est également basé sur la mise en œuvre de la vision de l’Union Africaine », a-t-il ajouté.

Le PND, selon le gouvernement, vise le bien-être et l’épanouissement des populations, l’amélioration de la productivité et la compétitivité des secteurs de croissance. Ce plan a pour ambition de renforcer les infrastructures de soutien à la croissance, la gestion durable du territoire et de l’environnement et du cadre de vie, le renforcement de la bonne gouvernance et la consolidation de la paix  au Togo.

Le but de l’atelier ouvert mardi à Lomé, c’est de permettre l’analyse et de validation des différents profils des parties prenantes, mesurer le rôle qu’elles pourront jouer dans l’élaboration du PND et imaginer un mécanisme de mise en œuvre et de suivi-évaluation du Plan National de Développement, a expliqué à Afreepress, Gervais MEATCHI, Directeur national de la planification.

La rencontre prend fin ce mercredi 15 février. Il faut rappeler que les activités devant aboutir à l’élaboration du PND ont débuté depuis le 10 novembre 2016 à travers une réunion d’information sur la cartographie des parties prenantes.

Théophile K.Afreepress


Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is a Joomla Security extension!