Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Retour à la contestation de rue pour l’ANC ? C’est en tout cas ce que l’on peut comprendre d’une réaction du président de la jeunesse de cette formation politique, Jean Eklu, dimanche dernier. Ce fut à la faveur d’un meeting organisé par les jeunes du parti du Chef de file de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre, au quartier Bè Kodjindji.

« Nous allons faire quelques meetings de quartiers courant février jusqu’à mi-mars où nous allons commencer les marches pour exiger des rencontres séreuses soient organisées en vue d’aboutir aux réformes », c’est ce qu’a indiqué M. Eklu.

Pour ce qui est du principal message partagé avec les populations, à en croire ce responsable à la jeunesse de l’ANC, « c’est la relance de la mobilisation. Nous sommes à 14 mois des élections législatives. Le pouvoir procède par ruse pour retarder une discussion sérieuse sur les réformes. Nous avons appelé la jeunesse à être très vigilante et à sortir massivement les jours à venir pour répondre à l’appel de CAP 2015 et plus particulièrement de la jeunesse de l’ANC ».

On se souvient que pour les réformes politiques, le pouvoir a complété depuis le début du mois de janvier dernier, la composition de la Commission de réflexion sur les réformes. Une commission dont la composition est déjà contestée par les leaders de l’opposition togolaise dont certains déjà rencontrés par cette commission n’ont pas manqué de signifier à cette dernière son illégitimité, réclamant au passage une composition consensuelle pour des discussions sérieuses.
T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!