Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo


C’est vrai qu’en philosophie, il nous est souvent dit que l’habitude est une seconde nature.

 Mais très rarement l’on a vraiment le temps de prendre au sérieux ce genre d’affirmation, puisque l’on se dit qu’il suffit d’être lucide, clairvoyant, prévenant ou simplement raisonnable pour se passer de simples habitudes et agir selon les circonstances et les besoins de chaque instant.

 

Mais il se trouve que dans le style de gouvernance du Père et du Fils au Togo (pas du Saint-Esprit pour le moment), cette assertion devient vraie, tellement vraie qu’elle s’illustre pratiquement chaque jour avec des faits frappants.


 Nous nous appuierons sur au moins trois faits majeurs dans le domaine scolaire pour illustrer cette répétition d’habitude du Père dans le style de gouvernance du Fils au Togo.



 L’on se rappelle que du temps du général dictateur, des slogans dithyrambiques, des motions, des marches de soutien et de remerciement étaient pratiquement naturels et se répétaient à longueur de journée en l’honneur et pour la gloire du général Président.

 « Papa Eyadema, sans vous le Togo sombrerait dans le chaos », « Papa Eyadema merci pour le sacrifice en faveur de votre peuple » etc… Et à l’époque des gens avaient fait de l’animation folklorique un métier sinon même une vraie carrière.

 Beaucoup de noms de ceux-là qui ont trouvé du salut grâce à ces choses me viennent encore à l’esprit mais je les tais pour l’instant.

 A la mort du général, l’on s’est dit « ah c’est enfin fini ces blagues de très mauvais goût qui faisaient pratiquement d’Eyadema un démurge, un Dieu sur la terre qu’il fallait aduler et adorer pour gagner du foin.

 Pour tout togolais, c’était une certitude que vraiment s’en était fini avec ces slogans et cette vénération surtout que le fils avait eu le temps d’affirmer ouvertement que « lui c’est lui et moi c’est moi ».

 Autrement dit, « lui il a fait son temps avec son style et ses manières à lui, moi je ferai le mien avec ma touche propre à moi ».

 Nous étions d’emblée rassurés qu’au moins le Fils nous épargnerait de certaines légèretés surtout que lui donnait dès le départ, le sentiment d’être plus branché, plus soft avec une culture moderne et une éducation à la fois francophone et anglophone puisqu’il nous a été dit, à cette époque où nous le découvrions, qu’il a fait Paris Dauphine en France et l’université George Whasington aux USA où il aurait obtenu une licence en économie et un MBA (Master , Business, Administration). Formidable !!!

 

"Avec un tel profil, s’il est vraiment avéré et certifié, l’homme ne pouvait que faire mieux et autrement que son père défunt" se disait-on.

 

Mais quelle ne fut notre surprise quand nous avons commencé à percevoir des traces des habitudes légères laissées par le Père dans le style de gouvernance du Fils !

 

1er exemple : Le panneau géant à la hauteur de la colombe de la paix.

 

« Merci Papa Faure pour les cantines scolaires » !!! Ce n’est pas vrai ! Et sur le panneau, l’on voit le Prince tout souriant noyé dans une marée d’élèves en tenue qui l’adulent et le vénèrent béatement.

 

Faure Gnassingbé en train de se faire appeler « Papa » et même "remercier" par des élèves béats alors que deux d’entre eux venaient à peine d’être lâchement tués à Dapaong il y a juste 18 mois par des forces de l’ordre sans que celui-ci ne réagisse pour défendre la cause de ces deux victimes ? Incroyable !

 

En réalité ce qui révolte le plus dans toute cette histoire, c’est le gros mensonge qui entoure justement ce remerciement.

 

Ceux qui connaissent un peu ce dossier de cantines scolaires au Togo retiendront simplement qu’il s’agit bien d’un programme élaboré certes par le gouvernement togolais mais essentiellement financé par la Banque Mondiale.

 

Où est donc le mérite particulier de Président de la République dans une telle réalisation pour qu’il se fasse aussi ouvertement remercier par des enfants naïfs ?

 

Deuxième exemple : L’histoire des 5000 enseignants volontaires qui ont été intégrés cette année dans la fonction publique.

 

La télévision nationale nous a présenté il y a juste 24 heures quelques-uns d’entre ces enseignants qui seraient de la région Maritime et du Golfe qui se sont réunis pour quoi ?

 

Pour "remercier" le Chef de l’Etat d’avoir pensé à eux d’abord en les intégrant dans la fonction publique, puis en leur faisant bénéficier, pour la première fois, de la prime de rentrée. Mais dis donc !!!

 

Supposons par extraordinaire que leur intégration à la fonction publique soit l’œuvre personnelle du Chef de l’Etat, mais sont-ils payés de la poche de celui-ci ou des caisses du trésor public ? 

C’est curieux ce que nous sommes en train de vivre à nouveau sous Faure Gnassingbé. C’est à vrai dire presqu’un cauchemar…

 Le troisième exemple tient des fameuses fournitures scolaires qui seraient offertes par le Chef de l’Etat aux élèves dans pratiquement toutes les préfectures du pays.

 

Depuis des semaines surtout au lendemain de la rentrée scolaire, l’on voit des députés, préfets, maires et cadres de chaque milieu s’exhiber sur les écrans de la télévision nationale et en train de remettre aux élèves, des fournitures scolaires qui seraient offertes par le Chef de l’Etat en personne au monde éducatif. Mon Dieu !!!

 Ces fournitures, notamment les cahiers sont justement confectionnés à l’effigie de Faure Gnassingbé !!! Quelle propagande politique à la veille de l’élection présidentielle !!!

 

Tout ça fait trop petit et rappelle tristement les habitudes que tous les togolais croyaient déjà rangées après la mort d’Eyadema.

 Alors, la question simple et pertinente qui vient à l’esprit de tous est de savoir si après ces slogans, ces remerciements…Faure va finir par faire complet en réveillant aussi les animations folkloriques et les marches de soutien à sa prochaine candidature pour un troisième mandat…… 

Lui qui se faisait discret à son arrivée au pouvoir en 2005 et faisait même certains dons pratiquement en catinimi sans crier gars est donc en train de basculer dans le griotisme, l’exhibition et la propagande politique ?

Si pour des raisons qui lui sont propres ou par souci de propagande politique du fait des difficultés qu’il rencontre actuellement pour faire passer son image auprès du peuple et de la Communauté Internationale il sent le besoin de tomber dans ces bassesses, l’on lui demande simplement d’être honnête en ne vendant que ce qu’il a réellement fait de lui-même.

 

Les cantines scolaires dans les écoles ne sont pas son oeuvre, tout comme l’intégration et le payement des enseignants volontaires.

 

Il y a même de forts doutes que les cahiers qui sont offerts aux élèves soient aussi commandés avec son propre argent...Donc ce n’est pas honnête de s’accaparer de tout y compris des remerciements et graditudes qui ne lui sont pas vraiment dûs.


Togo Info



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd