Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


""Faure Gnassingbé en son âme et conscience sait qu’il ne peut plus se présenter en 2020 pour un 4ème mandat"", c’est une conviction du BAC (Bloc d’Action pour le Changement) de Thomas N’soukpoé, parti qui pendant longtemps s’est réclamé en alliance électorale avec le parti au pouvoir RPT/UNIR, et pour un apaisement du pays et la réconciliation des Togolais.

Ce jeudi matin, veille de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance du Togo, c’est un Thomas N’soukpoé très remonté contre le pouvoir de Lomé surtout quant à ce qui concerne la répression des populations lors des manifestations de rue de l’opposition, qui est passé dans les studios de nos confrères de Victoire Fm. ""Il faut donner au peuple ce qu’il demande et on avance"", ""les gens ont faim, vous les tabassez, ça ne leur dit rien, vous les tabasserez mais ça ne leur dira toujours rien"" et enfin, ""la répression des manifestations n’est pas la solution"", ce sont là les idées défendues par le plus croyant en une prophétie que lui-même situe à plusieurs années avant la proclamation de l’indépendance du Togo.

Pour une sortie de crise, il prône un gouvernement de mission transitoire avec 7 portefeuilles clés qui devront se plancher surr la succession de Faure. Et dans ce gouvernement dont il est question et qui, de par la définition de M. N’soukpoé est différent du gouvernement de transition réclamé par une autre partie de l’opposition et le Front Citoyen Togo Debout et aussi celui de salut public réclamé par Nicolas Lawson, doit se retrouver des représentants de l’opposition et du pouvoir,, pour que l’on aille à l’école de la démocratie, de la bonne gouvernance.

Et pour parvenir à ce dénouement que le BAC juge heureux, il conseille donc au gouvernement d’accepter la facilitation et les propositions faites par l’opposition. Aussi appelle-t-il, l’opposition et le pouvoir à retourner à la table de négociation pour trouver un compromis politique. En tout cas, le parti se veut optimiste en ce sens que ce dialogue va aboutir, parce que les temps ne sont plus les mêmes.

T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd