Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo



Emmanuel Macron a demandé à ses homologues de l'Union européenne (UE) de réinventer la souveraineté européenne.

Il s'exprimait mardi à Strasbourg dans un discours au Parlement européen pour mettre en garde contre "les tentations autoritaires" en Europe.

Selon lui, sa génération qui n'a pas connu la guerre est en train de s'offrir aujourd'hui le luxe d'oublier le vécu des prédécesseurs.

Or, dit-il, il ne veut pas "faire partie d'une génération de somnambules".

Le président Macron a fustigé la montée du populisme et du sentiment antieuropéen dans de nombreux pays de l'union.

Convaincu qu'il y a une nouvelle forme "de guerre civile" qui réapparait en Europe, il a lancé un appel à ses pairs pour donner plus d'importance à ce qui les unit.

Dans son manifeste de 80 initiatives pour la refondation de l'Europe, lu en septembre dernier à la Sorbonne, le président Emmanuel Macron se propose de taxer les géants du numérique pour renforcer la zone euro, entre autres.

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne a salué le "retour" de "la vraie France" après le discours de Macron.
Ce qui n'a pas empêché à l'eurodéputé belge Philippe Lamberts de critiquer de manière virulente l'action de Macron en France qui "met à mal la devise : Liberté, Egalité, Fraternité".
L'eurodéputé vert a critiqué les ventes d'armes, la politique nucléaire, l'expulsion de Notre-Dame-des-Landes et des camps de migrants.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!