Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


""La surprise, c’est qu’il n’y a pas eu de surprise"", peuvent s’exclamer certains au coyp de sifflet final du match amical Iran-Togo d’hier jeudi à Téhéran. Et ceci, du fait que cette rencontre se déroulait entre le 26ème au classement FIFA et le 121ème dans ce même tableau de l’instance faitière du football mondial.

Pour une équipe jeune sous le capitanat de Djene Dakonam, les Eperviers du Togi malgré la résistance, ont fini par céder à deux reprises aux coups de boutoir d’une équipe irannienne déjà qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde Russie 2018. C’est une une nouvelle défaite qui porte le nombre de matches dirigé par Claude Le Roy à la tête des Eperviers à 12 pour trois victoires, quatre matches nuls et cinq défaites.

Trop médiocre pour un technicien qui est payé à plus de 25 millions de F cfa et qui doit déjà interpeller les autorités sportives du Togo et patron de ce technicien français des Eperviers du Togo.

Surtout ces derniers doivent s’inquiéter de ce que la sélection togolaise est loin de prétendre atteindre les objectifs d’une qualification pour la CAN 2019 assignés au staff technique.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!