Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


L’Algérie entre dans le vif du sujet. En pleine opération reconquête depuis leur élimination au premier tour de la CAN 2017, les Fennecs accueillent le Togo ce dimanche (21h GMT) à Blida pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019 et ce qui sera aussi leur première sortie officielle depuis le fiasco gabonais. Vu le contexte, le nouveau sélectionneur des Verts, Lucas Alcaraz, se contenterait sans doute d’une victoire même poussive comme face à la Guinée (2-1) mardi dernier.

Pour cela, le technicien espagnol pourra compter sur un groupe au complet puisque Nabil Bentaleb et le néo-international Youcef Attal, touchés face au Syli National, seront aptes pour cette affiche nocturne. "Contre la Guinée, nous avons démontré beaucoup de solidarité prouvant que nous sommes une équipe solide malgré le peu de temps passé avec le nouveau coach. Maintenant contre le Togo il faudra valoriser le travail effectué cette semaine et arracher les points de la victoire pour bien lancer les qualifications", a souligné le milieu de terrain Ryad Boudebouz auprès de l’APS.

En face, sans Alaixys Romao, Matthieu Dossevi, ni les frères Ayité, les Eperviers s’avancent forcément amoindris après un stage en France qui les a vus prendre l’eau face au Nigeria (0-3) avant de se relever face aux Comores (2-0). Malgré tout, le sélectionneur Claude Le Roy promet de jouer sa chance à fond. "On sait qu’on est encore en reconstruction dans le domaine défensif. (…) On va penser à jouer, parce que c’est comme ça qu’on va progresser. Il faut qu’on soit bien lucide sur le potentiel et la qualité de cette équipe algérienne et, dès qu’il y aura un coup à jouer, alors on essayera d’aller leur causer des problèmes", a lancé le Français. Toujours fébriles derrière, les Algériens sont prévenus.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd