FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Les avis sur la cible de ce braquage à mains armées aux alentours de 13 heures divergent mais pour ce que l’on sait, c’est que c’est dans la ruelle menant d’Ecobank Assigamé à la pharmacie Populaire que le braquage s’est produit. Si d’aucuns parlent braquage dont la cible serait des cambistes qui font les opérations d’échange de devises, d’autres encore parlent d’une boutique qui aurait été l’objet de ce braquage.

Toutefois, si ces qulques personnes qui se sont cobfiés n’ont pas pu dire qu’un butin a été emporté par les braqueurs, certaines précisions données indiquent que les braqueurs sont au nombre de huit.

 

Ces braqueurs, armés de kalachnikovs, selon des témoins, auraient dans un premier temps tiré en l’air créant la panique dans le grand marché, la suite, c’est une débandade occasionnant des blessés parmi les passants.

La riposte des forces de l’ordre aurait aidé à abattre deux des braqueurs alors que le reste du gang a pris la fuite à bord d’un véhicule. Ils ont été poursuivis jusque dans les quartiers environnant dont Bè Souza Nétimé ou des échanges de tirs se sont poursuivis. Reste à savoir si les éléments de la BIR (Brigarde d’Intervention Rapide), sont parvenus à neutraliser le reste du gang.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd