FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Les descendants des fondateurs de la ville de Lomé ont désormais une fête. Dénommée DUNENYO ZA, cette fête sera célébrée pour la première fois du 10 au 20 août 2017 et réuni les communautés Bè, Agoènyivé et Aflao du grand Lomé.

Le thème retenu pour cette édition est « culture et tradition face aux enjeux du développement durable ». Cette célébration qui débutera par une cérémonie de libation dans les chefferies traditionnels sera également meublée par les manifestations sportives de masse, un rassemblement populaire dénommé « l’arbre à palabre en éwé », une conférence débat, une foire alimentaire.

DUNENYO ZA vise à rassembler les descendants des fondateurs de Lomé autour de leur histoire commune, de se la réapproprier en la réhabilitant et de pouvoir la communiquer aux générations présentes et futures qui semblent l’ignorer complètement, perdant ainsi leur racine et leur origine.

Ce rassemblement sera également le lieu pour ces populations de se retrouver pour réfléchir autour des grands sujets et enjeux du développement socioéconomique et culturel au sein de leurs communautés que sont les groupes sociaux des éwé qui ont migré d’Agbogbo et qui ont eu le privilège d’accueillir la capitale Lomé mais malheureusement se voient plutôt considérés comme des groupes sociaux marginalisés et dont l’avenir semble compromis.

Le porte-parole du conseil fédéral de ces communautés, Gerard Adja a expliqué que les populations du grand Lomé, confrontées aux dures réalités de l’urbanisation et aux conséquences des chocs inévitables des cultures et des traditions ainsi que des crises caractérielles des grandes capitales politiques et économiques ; ont vu leurs valeurs culturelles et traditionnelles se perdre dans une diversité de patrimoines culturelles nationales et universelles qui tendent à faire disparaitre les leurs.

« A chaque fois que nous célébrons la fête DUNENYO ZA, nous exprimons par-là que notre capitale Lomé porte les empreintes de nos aïeux et pour cela, nous voulons nous engager aux côtés des autres peuples à construire un pays radieux et vivable pour tous mais aussi que nous refusons à tous égard tout acte d’exclusion ou de stigmatisation de qui que ce soit dans notre nation » a-t-il ajouté.

Ainsi poursuit-il, la célébration de DUNENYO ZA sera la célébration de l’histoire de la ville de Lomé car « nous estimons que toute ville a une histoire tout comme tout peuple. Et l’histoire de Lomé ne peut être mieux célébrée que par les originaires de Lomé dont nous nous revendiquons ».

Parlant du nom attribué à cette fête, le porte-parole du conseil fédéral a déclaré que le nom DUNENYO ZA signifie tout simplement la forte expression de leur communauté pour un grand besoin et un vif désir de vivre les valeurs tels que la paix, la justice et le progrès partagés par tous.

La célébration de cette fête regroupant les différents communautés du grand Lomé , a été actée à l’ issue de l’ Assemblée Générale constitutive de l’association Renaissance Action pour le Développement du Golfe ( RAD-Golfe) tenue le 07 avril 2012.

Elle sera organisée chaque année par les trois(3) communautés (Bè, Agoènyivé et Aflao) réunis au sein du RAD-Golfe au cours du mois d’août en prélude à la fête AGBOGBOZA qui regroupe chaque année tous les peuples Ewé. Les lieux de la célébration seront rotatifs dans les trois(3) communautés.


T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd