Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


Démarrée hier, la grève du personnel de la Société de Transport de Lomé (SOTRAL) se poursuit ce jeudi, malgré les négociations ouvertes dans la soirée d’hier. Il ressort que les propositions faites par l’employeur n’impactent en rien les revendications des employés.

Selon Adodo KOEADJO-TASSI, délégué général, le paiement des salaires et le premier point des revendications et à la table des négociations mercredi soir, « « nous avons pu comprendre que c’est le seul point auquel l’autorité a pu trouver satisfaction et ordonné que les banques paient les salaires dès hier soir ».

Mais, non seulement cela n’a pas plu aux délégués partis en négociations, mais aussi « quand nous sommes venus faire le compte-rendu à la base mais cela n’a pas épousé l’assentiment des travailleurs et ont dit que la grève se poursuive », a-t-il poursuivi. En d’autres termes, il estime que le salaire est un acquis pour tout travailleur et donc ne saurait être considéré comme un accord.

Rappelons que une douzaine de revendications sont à la base de mouvement de débrayage : prime de transport, prime de risque, statut de l’employé et paiement de salaires.
T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!