Les données de base de l’Enquête Démographique de Santé (2013) au Togo révèlent qu’une femme meurt toutes les 8 heures des suites de complications liées à son état de grossesse ou lors de l’accouchement. Concernant les nouveau-nés, les chiffres renseignent qu’il y a 401 décès pour 100.000 naissances vivantes, contre une norme mondiales de moins de 70 décès projetée à l’horizon 2030. Pour trouver une solution à cette épineuse question, l’Association des Sages-femmes du Togo (ASSAFETO) a ouvert le 28 février 2017 à Lomé, un atelier portant sur les Services de la Pratique de Sage-femme (MSF).  D’une durée de trois jours, ledit atelier va permettre aux membres de l’ASSAFETO de discuter des problèmes liés à leur travail et esquisser des approches de solution.

Pour la bonne réalisation de cet atelier, l’ASSEFETO a obtenu l’appui de la Confédération Internationale des Sages-femmes (ICM) qui est une organisation engagée dans le combat contre la mortalité maternelle et infantile.

Il y a eu certes des avancées en matière du travail des Sages-femmes au Togo, relève  Adjoa Eloyize  ADANDOGOU, présidente de l’ASSAFETO. Mais, relativise-t-elle, beaucoup d’efforts restent encore à faire. Elle se réjouit du soutien de l’ICM dont l’objectif est d’accompagner les pays en matière de réduction du taux de mortalité maternelle et infantile.

Malgré les efforts fournis en matière de lutte contre la mortalité maternelle et infantile avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) qui demeure un partenaire technique et financier et de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), les responsables de l’ASSAFETO pensent que beaucoup de défis restent encore à relever dans la lutte pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile.

« Cet atelier va aider les sages-femmes à bien exercer leur profession à travers une éducation conséquente. Car en les éduquant, cela pourra permettre de réduire le taux de mortalité maternelle et infantile à 75% », a confié au cours de la cérémonie d’ouverture, Nestor T. MOYO, représentante de l’ICM à la rencontre.

Théophile K.
Afreepress


Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd