FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

Grandes manifestations nationales des mercredi 20 et jeudi 21 Septembre 2017:
Ça suffit, rendez nous notre constitution.

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


« Pendant une récréation, chez les vendeuses de nourriture, 80 des près de 1200 élèves de l’EPP Agoè Marché, décident de manger Ayimolou. Il y a deux bassines dont l’une contient de l’eau savonneuse et l’autre de l’eau pour rincer. Tous les 80 élèves qui mangent Ayimolou vont passer par les deux bassines. Imaginez les dégâts ». Mais en tout cas, à compter du mois de février prochain, cette scène connaitra une amélioration. Ceci, grâce au « Projet Ecole Verte » lancé ce vendredi par les responsables de Total, dans l’enceinte de cet établissement de la nouvelle préfecture d’Agoènyivé.

Particularité de cette cérémonie, c’est la pose de la première pierre du chantier par la Directrice des Opérations Afrique de l’Ouest du groupe Total, Ada Eze. Preuve que ce projet qui s’inscrit parfaitement dans la responsabilité sociétale de ce groupe leader sur le marché des hydrocarbures au Togo, tient bien à cœur aux premiers responsables de cette structure.

Pour Mme Ada Eze, il s’agit d’un projet qui vient confirmer le dialogue existant entre Total et la communauté dans laquelle il opère. Elle a justifié son assertion par le fait qu’avant de mettre en chantier ce projet, il a été question d’échanges avec la communauté et que c’est au cours de ces échanges que les besoins sur lesquels ils peuvent travailler ensemble ont été identifiés.

A sa suite, le Directeur général de Total Togo, Adrien Bechonnet, s’est félicité de ce que le projet viendra à coup sûr soulager la peine du millier d’élèves qui fréquentent cet établissement scolaire. « Prenez soins de ce joyau, pour préserver votre santé », c’est le conseil qu’il a donné aux élèves et aux enseignants présents à cette cérémonie de pose de première pierre.

Et d’après Cyrille Dos-Reis, Directeur général adjoint de Total Togo, qui présentait le « Projet Ecole verte », on peut avoir comme contenu, du moins au niveau de l’EPP Agoè Marché, un forage, un dispositif de lavage des mains, et un jardin potager. Outre ces réalisations palpables, la Directrice des Opérations Afrique de l’Ouest du groupe Total a aussi mis l’accent sur les volets pédagogique, économique du jardin, et sanitaire que comporte leur initiative. Délai d’exécution de ce projet, 4 semaines, et le coût serait de 16.000 euros.

Au nom des bénéficiaires, le Directeur Groupe B de l’EPP Agoè Marché, Attawia Kegben, d’après qui, ils avaient réellement besoin de ces ouvrages, croit dur comme fer que le projet de Total Togo les aidera à éliminer « pas mal de maladies qui peuvent être provoquées par les eaux souillées ». Il espère que ce projet permettra également d’attirer un peu plus l’attention des gouvernants mais aussi d’autres bonnes volontés sur leur établissement scolaire qui, bien que créé depuis 1986 n’a ni point d’eaux, ni clôture, aucune infrastructure sanitaire.

G.K
T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!