Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


« Pour la paix et la cohésion sociale du Togo : Les Evêques exhortant le pouvoir à opérer urgemment les réformes « conformément à la Constitution de 1992 », titre LIBERTE.

Ce quotidien commente la déclaration des dignitaires de l’Eglise Catholique : « La Conférence des Evêques du Togo (CET) s’est prononcée sur la situation sociopolitique au Togo et se dit favorable aux réformes constitutionnelles et institutionnelles que réclame le peuple togolais. C’était à l’occasion d’une prière de supplication organisée hier (dimanche, NDLR) dans toutes les diocèses afin d’implorer la lumière de l’Esprit Saint sur les autorités du pays pour qu’« elles opèrent urgemment les réformes demandées par le peuple conformément à la Constitution de 1992 », écrit-il.

LE CORRECTEUR reprend la même déclaration et titre : « Les Evêques du Togo au secours du peuple ».

« La réitération de la Conférence nationale dans sa version actualisée est périlleuse : La démocratie va de pair avec l’Etat de droit. », titre de son côté Le COMBAT DU PEUPLE.

Dans une sorte de réponse à la déclaration des Evêques, ce journal écrit : « Nous voulons la démocratie. Malheureusement, nous refusons de réfléchir et de trouver un modèle qui puisse nous répondre à notre spécificité propre pour avancer ».

Sur un tout autre registre, Liberté titre : « Révision de la Constitution/ Instabilité du pouvoir : Faure Gnassngbé donne la raison à l’opposition et au peuple/La mobilisation populaire pour lui faire entendre raison ».

Pour le journal, « Le Prince aura une fois de plus confirmé ses envies de s’accrocher au pouvoir, du moins faire encore deux mandats », d’où ajoute-t-il, une mobilisation pour lui faire comprendre que ça suffit.

Sur le même sujet, Le Correcteur rappelle que les « forces démocratiques appellent à la rue les 20 et 21 septembre ». Et de se demander : « De quelles marges de manœuvres dispose le pouvoir de Faure Gnassingbé face à la situation de plus en plus intenable ? Les contre-manifestations du parti au pouvoir sont-elles la solution ? Aucunement pas. Au contraire, cela pollue davantage l’atmosphère dans le pays ».

Le mensuel LA NOUVELLE, lui, consacre un dossier sur « A quand la purification des "voleurs et de la minorité pilleuse du pays ».

Dans l'article, son auteur écrit que « si Faure Gnassingbé Président de la République a eu le courage de reconnaître qu'il y a juste un groupe d'individus qui vole le denier public, pille le pas et empêche tout le peuple de profiter de son droit d'être bien nourri au moins trois fois par jour et le développement du pays son ensemble, alors il y a un véritable problème ».


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd