Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO 7, 8 et le 9 NOVEMBRE 2017 POUR LE DEPART DE FAURE GNASSINGBE"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


« Cérémonie de purification/ Récriminations injustifiés au sujet de la réconciliation : L’opposition exige la réconciliation après l’alternance politique », titre Le Combat du peuple. Pour lui, les cérémonies de purification sont justifiées et il ne comprend pas pourquoi certains s’opposent qu’il en soit ainsi. « Quelle est la motivation profonde, la source inconsciente qui anime ceux qui s’opposent à la purification ? Mettent-ils leur besoin absolu dans le relatif ? Si tel est le cas, ils risquent d’aller vers une désillusion….». Toutefois, « Nous devons coûte que coûte, éviter de faire encore couler le sang des Togolais. La voie du dialogue est la plus indiquée pour préserver le pays des affres de la guerre », écrit-il.
br> Nouvelle Opinion, lui, met à la manchette « Lutte contre l’insécurité: Le Togo se dote d’une police de proximité ». Cette nouvelle trouvaille du gouvernement a pour but de lutter contre la criminalité et les violences de tous genres, souligne cet hebdomadaire. Et de préciser : « Il y a deux ans que l’Etat Togolais posait les jalons d’une police de proximité. Le projet ayant connu un bon parcours est aujourd’hui dans sa phase d’exécution ».
br> Selon l’auteur de l’article, la police de proximité est conçue «comme un modèle de fonctionnement de la police qui prend en compte la demande de sécurité espérée par les populations et qui favorise les actions de prévention, la recherche de solutions durables aux causes de l’insécurité ». Elle « fonde son existence sur cinq principaux constats à savoir : le manque de confiance, entre les populations et forces de sécurité, le fait que les forces de sécurité ne soient pas à l’écoute des besoins réels des populations, l’augmentation de l’insécurité, la radicalisation de certaines franges de la population, les bavures et rackets etc », ajoute-t-il.
br> Le Correcteur titre : « Diversion au sommet de la CEDEAO : Faure Gnassingbé tente d’enterrer le protocole de la bonne gouvernance pour son propre agenda ». Cette parution rappelle que « Le Togo dans l’espace CEDEAO reste curieusement le seul pays où le mandat présidentiel reste illimité » et de souligner que le président togolais a son propre agenda qui ne tient pas compte de la limitation du mandat présidentiel.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd