L’Alternative titre : « Pseudo-purification d’Awa Nana et des prêtres Vodou : Une escroquerie morale sous les tropiques ». Dans l’article, le journal écrit qu’« il est universellement admis que les meilleures théories ne peuvent donner de réponses réelles que si elles sont appliquées par des hommes honnêtes. Mais ces « hommes honnêtes », les Togolais en cherchent depuis le début de ce processus de réconciliation. Ceux qui, pour des intérêts inavoués, ont inventé « réconciliation à la togolaise », usent de subterfuge et de dilatoire pour la brandir aux yeux de l’opinion nationale et internationale, comme si le peuple togolais vit le meilleur processus au monde ».

Selon ce bihebdomadaire, « Ceux qui sont porteurs de ce processus et le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), continuent d’avancer bien qu’étant conscients de l’impossible réconciliation entre les Togolais dans un contexte où le peuple reste toujours à la merci des bourreaux qui jouissent d’une impunité insolente ».

« Quand les "impurs’’ veulent purifier le Togo », note Liberté. Pour cette parution quotidienne, « dans cette histoire, ce sont les impies et les impurs, ceux-là qui ont les mains tâchées de sang d’innocents « gnassingbélandais » qui ont besoin d’être purifiés. Curieusement, c’est eux qui décident de purifier. N’est-on pas dans une inversion des rôles ? », se demande-t-elle dans sa rubrique Libertinage.

« Après les cérémonies de purification: les bourreaux peuvent-ils enfin dormir tranquilles ? », s’interroge Le Canard Indépendant à sa une. « Malgré des noms cités et certaines institutions doigtées comme les forces armées togolaises (Fat), au titre de présumés auteurs et commanditaires des violences politiques que le Togo a connues, personne n’a eu le « courage » de venir se présenter et reconnaître les faits devant l’opinion et demander que le peuple togolais les lui pardonne. Pourtant la reconnaissance des faits par les présumés auteurs est l’un des pans essentiels de la mission de la Cvjr », rappelle l’auteur de l’article.

Sur un autre ton, Forum de la Semaine met à sa manchette: «Togo/Processus de réconciliation: L’étape de la purification enclenchée hier ». En effet, selon ce quotidien, « Le sort à réserver aux auteurs des crimes ayant souillé le Togo, si on les reconnait, est un chapitre à part, qu’ils confessent leurs péchés publiquement, qu’on les punisse ou les amnistie, c’est en fait un autre débat, mais purifier le Togo du sang que les mains ont versé relève d’une nécessité historique et spirituelle incontournable, parce que les faits sont sacrés. Aujourd’hui, à travers ces cérémonies de purification, on s’attaque qu’aux faits et leurs conséquences. Tout le reste n’est que polémique oiseuse et des agitations antipatriotiques. Bref du chauvinisme pu sang ! ».


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!