FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

Grandes manifestations nationales des mercredi 20 et jeudi 21 Septembre 2017:
Ça suffit, rendez nous notre constitution.

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé titre à sa Une/Economie : Les travaux de construction du nouveau port de pêche lancés par le Chef de l’Etat.

Selon le journal, le Togo va bientôt disposer d’un port de pêche moderne situé à Gbétsogbé (30 km) à l’Est de Lomé sur le littoral.

Les travaux de ce port sont financés par le Japon et le Togo à hauteur de 14 milliards FCFA, renseigne Forum de la Semaine.

Les travaux ont été lancés hier par Faure Gnassingbé en présence de l’Ambassadeur du Japon au Togo Hiroshi Kawamura.

Autre titre du journal/Réunion ministérielle du CPS de l’UA à Addis Abeba : Les Etats invités à ratifier « le plus tôt possible » la Charte de Lomé pour son entrée « rapide » en vigueur.

Dans les kiosques ce jeudi, SANTE EDUCATION, Hebdo écrit/ Coin féminin : Les infections à éviter.

Dans un autre dossier à sa Une, Santé Education affiche/Tatouage : de la mode aux conséquences irrévocables.

Le tatouage est une méthode de décoration de la peau par insertion de substances colorées sus la surface. La peau est perforée avec un instrument pointu, souvent une aiguille électrique. Dans de nombreuses parties du monde, différents peuples utilisent le tatouage et la scarification, une incision superficielle de la peau pour indiquer le rang ou l’appartenance sociale, ou comme signe de deuil.

Selon le journal, on pensait que les tatouages offraient une protection contre la malchance ou la maladie. En pays Peuls, les femmes se tatouent les gencives au moyen d’aiguilles de coutures. Selon certaines théories, elle était pratiquée par d’autres tribus africaines pour dissuader d’emporter les femmes, les esclavagistes considérant que les dents et gencives devaient être saines et normales.

« Aujourd’hui le tatouage est devenu un commerce de masse, parfois un art, souvent un accessoire de mode et très souvent un symbole érotique », écrit le journal.

LIBERTE, quotidien privé dans les kiosques ce mercredi, affiche/57e anniversaire de l’indépendance du Togo : Un clin d’œil « Faurcé » à l’oublié Sylvanus Olympio.

Jeudi 27 avril 2017. Demain donc, le Togo (officiel) va célébrer le 57e anniversaire de l’indépendance du pays. Un programme est concocté à cet effet, et le gouvernement veut donner un cachet particulier à l’évènement. Pour l’une des rares fois depuis l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, le « Père de l’Indépendance » sera à l‘honneur (sic).

Liberté dans la foulée informe d’une exposition de photos prévue sur lui.

«Du moins le temps de cette journée, Sylvanus Olympio sera à l’honneur. Avant de retourner dans l’oubli une fois la page de ce 57e anniversaire tournée ».

Energie solaire : Prise de conscience régionale, sauf au Togo de Faure Gnassingbé, écrit Liberté, qui affirme qu’un peu partout dans la région ouest africaine, tous les pays semblent avoir pris conscience que l’accès à l’énergie constitue un moteur au développement.

« Presque tous, sauf au Togo où les gouvernants pratiquent la politique de la cigale, passant leur temps à s’occuper du futile et abandonnant l’utile. Petit tour d’horizon pour apprécier ce qui s fait ailleurs », lit-on dans les colonnes de Liberté.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!