Mise en œuvre des réformes : Faure Gnassingbé se moque de l’opposition et du peuple togolais, affiche LIBERTE, quotidien privé.
Le journal écrit que dans le processus de mise en œuvre des réformes aux allures d’un serpent de mer, les responsabilités de la non-effectivité de ce chantier sont allées dans tous les sens.

Certains acteurs en sont même arrivés à culpabiliser des composantes de l’opposition, tantôt de n’avoir pas accepté d’embarquer dans le fameux gouvernement d’union d’après APG ; tantôt d’avoir refusé de donner quitus à Faure Gnassingbé pour candidater à la présidentielle d’avril 2015 et ainsi le convaincre à donner suite aux réformes.

Pour Liberté, seul Faure Gnassingbé face à cette problématique reste la solution. « Et le scénario mis en œuvre à la commission des lois le 05 août dernier suivi de l’exhortation faite à l’opposition de se référer au HCRRUN n’est qu’une illustration du mépris de l’homme pour ses adversaires de l’opposition et le peuple togolais dont il se moque royalement.

Trafic au Port autonome de Lomé : Une désaffection qui contraste avec les investissements engagés pour son agrandissement.

La santé financière du PAL est-elle au beau fixe ?, se demande Liberté qui fait savoir que ce n’est pas sûr au regard de la note de conjoncture du 1er trimestre 2016.

"Malgré les investissements engagés pour son agrandissement, le PAL peine à attirer les opérateurs économiques qui préfèrent accoster dans des ports voisins. Les mesures antiéconomiques seraient pour beaucoup dans cette chute des recettes", indique le journal.

Enseignement primaire : SOS ! 900.000 fcfa pour réhabiliter un bâtiment scolaire de l’EPP Tchékpo-Dévé.

LE CORRECTEUR, Bi-Hebdo dans les kiosques, écrit à sa Une/ Déchirures des hanches, courbatures, absences de congés, de déclaration à la caisse, salaire irrégulier : Des Togolais dans l’enfer de Djramédo Koffi à Lomé Container Terminal du Port.

Il est question pour le Correcteur, d’exposer au grand public, les conditions de travail dans certaines sociétés. Le journal cite le cas de la société Lomé Container Terminal (LCT) à travers la sous-traitance de l’entreprise Anciens des Marines (ADM) qui défraie la chronique.

A Adm, les employés disent travailler dans des conditions très mal et réclament les meilleures conditions de vie et de travail.

Selon le journal, « il se rapporte que les employés n’ont pas de repos. Ils ne sont ni déclarés ni assurés. Et le nœud du problème que soulèvent les employés, c’est que le 27 juillet 2016, il leur a été demandé par une note de service de soumettre une autre demande d’embauche parce que, l’ADM mettra fin à ses activités et deviendra Marine Lashing Service (MLS).

Ce qui suscite de grogne au sein des employés. Et le Correcteur de souligner que « la responsabilité de la LCT à travers le code du travail du Togo est bien établie à travers ces articles 79 et 80.

Evasion fiscale à WACEM : Des actionnaires réagissent.

C’est Mme Améganvie Brigitte qui a réagi et apporté des éléments de réponse. Pour elle, WACEM est une société de transformation minière (calcaire en clinker) et à ce titre est éligible à la zone franche.

Et le journal de fait savoir que, en 2010, lorsque les actions avaient été ouvertes, au moins 400 Togolais avaient été consultés, mais finalement ce sont 75 qui ont accepté.

« J’ai connu Ahialey dans les années 90 ; il était au chômage. Il s’est battu pour aller convaincre les Indiens à Téma pour reprendre CIMAO en faillite. Personne n’y croyait. Aujourd’hui, WACEM est devenue ce qu’elle est avec les Indiens », témoigne Brigitte Amégnavi dans les colonnes du Correcteur.

Faute d’un million de Fcfa pour les soins médicaux : L’icône du théâtre togolais Eklu Nattey décède dans l’indifférence.

FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé, écrit à la Une/SNPT/Revendications : Les employés maintiennent la pression ; -Nouvelle grève les 24 et 25 août prochains.

Après la grève de la semaine dernière, les employés de la SNPT sont décidés à reconduire leur mouvement les 24 et 25 août prochains si les responsables ne réagissent pas positivement à leurs revendications, écrit le journal.

Réaménagement de l’axe Aného-Anfoin-Amégran : Frustration chez les populations affectées

Selon le journal, les populations de Vo, des Lacs se disent être d’avis que l’on veuille réaménager la route et l’étendre autant que l’on souhaite mais, il s’avère également important que l’on mette les moyens devant leur permettre de se trouver de nouvelles habitations.

Mode et création : BFS présente ses nouvelles collections le 19 août prochain.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd