Faure Gnassingbé et les crimes économiques/Un an après sa création : La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption toujours pas fonctionnelle ;-pendant ce temps, la minorité continue de piller les ressources et laisse la majorité dans l’indigence, écrit LIBERTE, Quotidien privé à sa Une.

La bonne gouvernance et la lutte contre les crimes économiques font partie des refrains souvent chantés par Faure Gnassingbé et son gouvernement.

Pour liberté, plusieurs instruments ont été adoptés et des organes créés, à grand renfort de publicité. Mais, déplore le journal, "à l’épreuve du terrain, ils se révèlent inefficaces. Dans certains cas même, constate le journal, ces structures ne sont jamais entrées en fonction".

"C’est l’exemple de la fameuse Haute autorité de prévention contre la corruption et les infractions assimilées qui n’a pas encore démarré ses activités depuis sa création le 14 juillet 2015. Pendant ce temps, la corruption et les fléaux connexes peuvent prospérer", dixit le journal.

Le Colonel Signa, aide de camp de Faure Gnassingbé aux arrêts de rigueur ?, se demande Liberté dans ses colonnes.

Selon le journal, l’aide de camp du chef de l’Etat togolais, le Colonel Edjamtoli Kpiki Signa passerait des moments durs actuellement.

« Selon des informations, il serait aux arrêts de rigueur depuis plus d’une semaine. « Il n’a pas été arrêté. Mais il est en tôle pour une erreur », fait savoir le journal qui cite une source anonyme.

FORUM DE LA SEMAINE, Quotidien privé dans les kiosques affiche/Réformes politiques et institutionnelles : Avertissement de Dr François Kampatib à l’opposition : « Si nous ratons le coche d’utiliser les conclusions de l’atelier du HCRRUN pour avoir les réformes, nous ne l’aurons plus jamais ».

Dr Kampatib cité par le journal, avait réagi sur les antennes de Radio Victoire fm sur la marche vers les réformes

D’après Forum de la Semaine, «se prononçant sur les conclusions de l’atelier de HCRRUN, Dr Kampatib révèle qu’elles « ouvrent la voie à ce que nous voulons, mais si nous ratons le coche d’utiliser les conclusions de l’atelier pour avoir les réformes, nous ne l’aurons plus jamais », lit-on dans le journal.

Résultat Baccalauréat 2016 : 44,38% des candidats déclarés admis contre 49,10% l’année dernière.

Le BAC II 2015-2016 a livré son verdict avec la proclamation hier mercredi des résultats au Togo. Sur 73.405 candidats au départ pour cet examen qui ouvre les portes des études supérieures ou universitaires, seulement 32.579 sont déclarés admis, soit un taux de réussite de 44,38% moins que celui de l’année précédente qui est de 49,10%.

Dans son analyse, Forum de la Semaine fait savoir que par rapport aux résultats par série, c’est la série C qui, comme d’habitude, a le plus fort taux de réussite (76,63%) ; 42,32% pour la série A4 et 37,87% pour la série D.

Rapport du Togo au Forum politique de haut niveau sur le développement durable à New York : Dr Komi Klassou, Premier ministre togolais : « Le PUDC…constitue un véritable outil destiné à contribuer efficacement à l’atteinte des ODD ».

Mécontentement des citoyens contre les méthodes archaïques de l’OTR : A quand la réforme de la machine de Gaperi ?, écrit TINGO TINGO.

Tingo-Tingo fait savoir qu’aujourd’hui, les bouches les mieux indiquées ont compris que cet office n’apporte rien, absolument rien aux Togolais, mais plutôt vient compliquer le peu d’acquis que nous avions.

« L’on n’exagère pas en disant qu’il est en train de noircir l’agenda du Chef de l’Etat qui a placé ce mandat sous le sceau social », révèle le journal qui face à la situation de précarité des Togolais, conseille aux autorités, « un retour en arrière pour revoir les choses ».

Interdiction de l’usage du gaz butane par les autorités : Que cache l’indignation des conducteurs de taxi ?, se demande Tingo Tingo.

Le communiqué conjoint du ministre de la Sécurité et celui des transports portant interdiction de l’usage du gaz butane par les automobilistes est tombé comme un coup de massue sur la tête des conducteurs.

Tingo Tingo qui a approché les utilisateurs écrit que la réaction de ces derniers contre cette décision est liée au fait des avantages qu’ils tirent en utilisant le gaz butane à la place de l’essence.

C’est pourquoi le journal constate que l’interdiction de l’usage de ce gaz constitue pour ces chauffeurs un manque à gagner non négligeable. D’où la colère de ces derniers.

FLAMBEAU DES DEMOCRATES, écrit/Usage abusif du parc automobile national : Que cherche la TG-1192-A les nuits à Nyékonakpoé ?

Les riverains du quartier Nyekonakpoe-Togbato (aux encablures de la station Shell) sont souvent témoins du fait. De façon récurrente et étonnante, ces derniers assistent à la visite nocturne dans ce quartier, d’un invité surprise. Il s’agit du véhicule administratif immatriculé TG-1192-A.

Flambeau des Démocrates se pose la question de savoir ce que cherche donc, à des heures si tardives dans la ville, ce matériel roulant de l’Etat alors qu’il est supposé être en ce moment au domicile de son titulaire ou au garage central. Le journal dit mené une enquête qui situe ses lecteurs.

Finies les réflexions du HCRRUN : Libre cours aux réformes ?

Selon le journal, les réflexions sont donc arrivées à terme et il faut désormais passer à l’étape suivante, celle de la remise des conclusions et des recommandations de l’atelier au Chef de l’Etat qui se fera le devoir de les verser à la commission chargée de l’opérationnalisation des réformes, une commission qui sera mise en place par Faure Gnassingbé conformément aux recommandations de la CVJR.

"Tout le nœud gordien qui prête à l’inquiétude des différents acteurs et de toute l’opinion se situe donc à ce niveau. Cela va prendre encore combien de temps?, s’interroge le journal.

L’opérationnalisation des réformes est donc suspendue à la bonne foi des acteurs politiques. Pourvu que l’intérêt supérieur de la nation prenne le dessus sur les calculs politiciens, souligne Flambeau des Démocrates.

Togosite.com ----- Contactez-Nous
Our website is protected by DMC Firewall!