LIBERTE, Quotidien privé dans les kiosques affiche à la Une/Bavure policière à Kangnikopé: Un agent tire une grenade lacrymogène dans une voiture en circulation ;-la vie d’un nouveau-né de 5 mois mise en danger.

Selon Liberté, la scène s’est passée hier à 13 heures quand des agents en civile dans une voiture banalisée ont poursuivi un véhicule qui allait vers Baguida.

Au niveau de l’Eglise catholique de Kangnikopé, l’un deux visiblement agité, sans sommation préalable, tire une grenade lacrymogène dans le véhicule de marque Renault (6398 AL) à partir du côté chauffeur, rapporte le journal.

"Malheureusement, le conducteur se trouvait à bord de la voiture avec une femme et son nouveau-né de 5 mois", indique le journal.

A en croire Liberté, après la forfaiture, les forces de l’ordre se sont rendu compte de leur erreur, mais le pire est déjà arrivé. Un de leurs chefs a reconnu cette erreur fatale, avouant s’être rendu compte au dernier moment qu’il n’y avait rien de suspect dans le véhicule, mais le temps d’informer les autres, l’agent fautif a déjà appuyé sur la gâchette, expose le journal.

L’UA et sa diplomatie de bric et broc : Le Togo, le Sahara occidental et Edem Kodjo ;-Retour sur l’affaire du Sahara occidental qui a coûté le poste de SG de l’UA à Edem Kodjo.

L’un des évènements majeurs du dernier sommet et des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), c’est la décision du Maroc de revenir à la maison africaine qu’il a quittée il y a plus de trois décennies.

"Le Maroc est un pays africain, membre fondateur de l’OUA qu’il a quittée il y a 32 ans pour des raisons qui lui sont propres. Le Maroc a le droit de revenir dans la grande famille quand il veut et comme il veut. Personne n’a le droit de l’en empêcher. C’est un pays du continent", a déclaré lundi 18 juillet devant la presse lors de la 2e et dernière journée du sommet des chefs d’Etat de l’UA à Kigali, Idriss Deby Itno, président du Tchad et président en exercice de l’UA.

Le HCRRUN et sa feuille de route : Fixation sur les réformes, les autres chantiers passés par pertes et profits, lit-on dans le journal qui fait un flash sur la mission complète du HCRRUN.

Sommet de Lomé sur la sécurité maritime : A Kigali, "Faure Gnassingbé a rassuré tous ses homologues", d’après Robert Dussey, écrit de son côté FORUM DE LA SEMAINE, Quotidien privé.

Forum de la Semaine qui parle du sommet de l’UA à Kigali, fait savoir que la rencontre n’a pas passé sous silence les questions sécuritaires.

Plusieurs sujets ont été abordés dans ce sens dont la question de la conférence sur la sécurité maritime qui va se tenir à Lomé le 15 octobre 2016.

"Les participants au sommet de Kigali ont apporté leur soutien au Togo dans l’organisation du sommet qui devrait permettre de trouver des solutions durables", fait savoir le journal.

Transport au Togo : Forte explosion du parc automobile grâce aux véhicules d’occasion.

Dans un communiqué, la direction générale des transports routiers revient sur l’évolution connue par le parc automobile du pays. Selon le communiqué, près de 50% de croissance enregistré par le parc. Ainsi l’on est passé de 7.256 en 2011 à 14.500 mi-2016.

Révision en baisse des prévisions économiques 2016 en Afrique Sub-saharienne par le Fmi : Le Togo s’en tire à bon compte ;-une croissance proche de 6% annoncée.

SANTE EDUCATION, Hebdo également dans les kiosques titre/Bonnes pratiques pour augmenter l’espérance de vie.

Selon le journal, faire attention à son poids, manger varié, avoir une consommation d’alcool modérée, abandonner la cigarette et pratiquer une activité physique régulière est bon pour la santé.

"Des spécialistes à l’instar de Dr Douglas Manuel, Chercheur à l’Institut de recherche de l’hôpital d’Ottawa (Canada) et Dr Jean Mariani, expert en neurologie, développement du système nerveux central, président de l’Institut de la longévité (Paris), un centre de recherche dédiée à l’étude du vieillissement ont voulu quantifier l’effet dédiée à l’étude du vieillissement, l’effet de ce mode de vie. Résultat : une augmentation de neuf ans de l’espérance de vie. De quoi donner un peu de cœur à l’ouvrage, chaque action apportant un bénéfice", indique le journal.

Conséquences des violences sur la santé des femmes : des données accablantes révélées par des études.

La violence à l’égard des femmes et des filles se retrouve dans tous les pays et toutes les cultures, ancrée dans les attitudes, mais surtout dans les normes sociales et culturelles.

"La violence a des effets immédiates sur la santé des femmes. Ces effets sont mortels dans certains cas. Ces conséquences sur la santé physique et mentale des femmes peuvent par ailleurs perdurer pendant longtemps, même après la survenue de ces violences", note le journal.

Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd