Le Prince et ses priorités : Faure boycotte l’atelier du HCRRUN au profit de la coquille vide nommé "Conseil de l’Entente", écrit LIBERTE, Quotidien privé.

Cette boycotte fait dire à Liberté que, "au lieu d’apporter du crédit au Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale par sa présence à la cérémonie d’ouverture, le chef de l’Etat a choisi d’aller au sommet du Conseil de l’Entente".

Réformes/Pour convaincre le pouvoir à y donner suite : Faut-il concéder un ou des mandats supplémentaires à Faure Gnassingbé ? s’interroge le journal.

Selon Liberté, si toutes les initiatives en passant l’atelier de réflexion et d’échanges organisé par le HCRRUN, la proposition de loi introduite par l’Anc et l’ADDI ne visent qu’à donner corps aux questions de réformes réclamées par tous et en considérant le motif principal de l’échec des précédentes démarches, faut-il offrir gratuitement un ou des mandats supplémentaires à Faure Gnassingbé pour le convaincre à donner corps aux réformes?, s’interroge le journal.

Redistribution des terres rétrocédées à Lomégan : Les populations dénoncent un partage fantaisiste, des maisons menacées de démolition ;-quatre (04) lots offerts aux fétiches contre 1 seul pour certaines collectivités.

Hommage aux soldats togolais tués au Mali : Cérémonie boycotté par le chef de file de l’opposition ;-Jean Pierre Fabre se fera-t-il garder par d’autres militaires à part ceux des FAT s’il arrivait au pouvoir?, affiche à la Une, FORUM DE LA SEMAINE, Quotidien privé.

Lors de cette cérémonie d’hommage, les militaires tués ont été faits Chevaliers de l’Ordre du Mono à titre posthume.

Chose curieuse, écrit Forum de la Semaine, la cérémonie a été boycottée par le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre.

"Interrogé sur ce refus de Jean-Pierre Fabre sur les réseaux sociaux, le chargé de communication du parti qui se veut le plus radical du Togo a déclaré : "En date du 02 juin 2016, l’Anc a rendu hommage, à travers un communiqué, aux soldats tombés au Mali. Un hommage est-il valable seulement quand il est rendu aux côtés du chef de l’Etat ? etc".

M. Fabre avait déjà donné sa position sur sa participation du 27 avril au côté de Faure en des termes clairs : "il ne participera pas aux cérémonies officielles du 27 avril 2016".

Atelier du 11 au 15 juillet 2016 : Le HCRRUN au front pour les réformes politiques.

Corruption au Togo/Les infrastructures routières posent problème : M. Gnofam, un ministre pas comme les autres, lit-on dans les colonnes de LE COMBAT DU PEUPLE, Hebdo.

Le journal indique que la corruption avance au galop et de façon exponentielle. Selon le Combat du Peuple, en 2005, lorsque le président Faure arrivait au pouvoir, le budget de l’Etat était d’environ 300 milliards de fcfa.

Aujourd’hui, nous sommes à peu près à 1 000 milliards de fcfa. Malheureusement et c’est un phénomène propre aux africains, dès que les vautours ont constaté que le gâteau grossit, ils s’en donnent à cœur joie.

"Parmi ces prédateurs, le ministre des Infrastructures et des Transports, le fameux Ninsao Gnofam désormais négativement célèbre, depuis son passage trop remarqué à l’Assemblée nationale. M. Gnofam est un ministre pas comme les autres. Il est entièrement à part puisqu’il passe son temps à narguer tout le monde malgré ses piètres résultats. Sa dernière prestation à l’Assemblée nationale en est une illustration patente et désolante", décrit le journal qui cite trois dossiers dans lequel, le ministre a fait du faux

Le Combat du Peuple dans ses écrits, interpelle Faure Gnassingbé parce que, en définitive, dit le journal, il sera le seul comptable devant le peuple.

Constat d’échec/Les mesures préventives contre les accidents de circulation, un total fiasco : Le retour des contrôles policiers sur les routes réduira-t-il l’hécatombe ?

L’auteur de l’article dit faire un constat, c’est que les mesures prises par le gouvernement se résument au rétablissement du contrôle policier sur les routes. Il ne s’agit pas de contrôle de créneau pour racketter les conducteurs, mais d’un véritable contrôle de l’état du véhicule et ses accessoires, l’état de santé du conducteur, un contrôle à travers lequel les agents vont disposer d’un matériel pour contrôler le taux d’alcool dans le sang du conducteur et aussi de la vitesse à laquelle il circule.

Et le journal précise que seule cette mesure non restrictive peut arriver à diminuer le taux d’accidents sur nos routes.

CAR/Apévon charge Agboyibo, le divorce est consommé, note de son côté, L’INDEPENDANT EXPRESS, Hebdo.

La crise au sein du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) entre plus que jamais dans sa phase très critique. Les premiers responsables de cette formation politique se livrent à de petits jeux de bassesse qui est loin de trouver une issue favorable à la vague qui frappe le CAR.

Pour le journal, Me Apévon est désormais loin de jouer au béni oui oui, car dans une lettre ouverte à son président d’honneur Me Agboyibo, l’élève n’est pas passé par le dos de la cuillère avant de charger le maître.

La lettre ouverte explique que la raison de la non organisation du congrès est fallacieux et intenable et qualifie les actes de son mentor de manœuvres dont le seul objectif est de l’écarter de la direction du parti pour reprendre les commandes.

Boycott de l’atelier du HCRRUN par l’Anc : Premier faux pas dans l’aboutissement du projet de loi introduit, constate de son côté, L’EVEIL DE LA NATION, Hebdo.

Le journal estime qu’il est important que le chef de file de l’opposition et président de l’Anc, Jean-Pierre Fabre et les siens descendent de leur tour de rêves pour reconnaître que les intérêts de la nation doivent prévaloir sur leurs considérations personnelles et partisanes qui sont de nature à faire échec aux efforts du peuple dans sa marche vers une véritable démocratie.

"Ces attitudes ne sont pas loin de les présenter comme des évidentes complices d’un jeu politique obscur qu’ils joueraient à contre courant des efforts de la population qui n’a que trop souffert. Ils se doivent de s’interroger pour savoir s’il ne s’agit pas d’un premier faux pas dans l’optique de l’échec des discussions en faveur de l’aboutissement des réformes", souligne le journal.

Lancement de l’atelier national de réflexion et d’échanges sur les réformes institutionnelles à Lomé : Les compétences et les forces vives de la nation au service de la République, écrit le journal.

Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd