FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy, président de la République française du 16 mai 2007 au 15 mai 2012 vient de prédire la fin apocalyptique du règne de son compatriote et actuel président français Emmanuel Macron.

“Il n’a pas d’emprise sur le pays. Il ne s’adresse qu’à la France qui gagne, pas à celle qui perd. Il est déconnecté…”. A croire Le Parisien, qui rapporte ces propos lâchés par Nicolas Sarkozy en privé, l’ex-président n’y va pas par quatre chemins quand il s’agit d’évoquer Emmanuel Macron. Pour lui, l’actuel locataire de l’Elysée mène une politique trop libérale, laquelle pourrait faire le lit des populismes et pousser les Français dans la rue. “Ça va très mal finir…”, professe-t-il ainsi.

D’après beaucoup d’observateurs, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron échangent régulièrement. Rusé, Emmanuel Macron a demandé à ses ministres de droite de prendre autant que possible conseil auprès de Nicolas Sarkozy. Gérald Darmanin et Bruno Le Maire prennent donc parfois le chemin de la rue de Miromesnil ou l’appellent. Ils ne sont pas les seuls. Sarkozy a reçu le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Mais cela n’empêche pas l’ex-président d’émettre des doutes sur la politique menée par l’actuel président. Tout ceci laisse Nicolas Sarkozy dubitatif. Il craint “que la politique d’Emmanuel Macron, trop libérale à ses yeux, fasse le lit des populismes et pousse les Français dans la rue. ‘Il dit qu’il y a un risque d’éruption politique, que la société est extrêmement violente’, rapporte un proche”. Dans ses Confidentiels, Pauline de Saint-Rémy raconte que “selon l’un de ses plus proches, Nicolas Sarkozy se dit persuadé qu’Emmanuel Macron finira par basculer complètement à droite, compromettant définitivement les chances des Républicains de revenir au pouvoir”.
BWT


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!