FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


L'annonce a été faite mardi à la télévision nationale flamande par Theo Francken, le Secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration.

"Il y a un problème avec la Grande mosquée de Bruxelles, tout le monde le sait. J'ai pris la décision de retirer la carte de droit de séjour de l'imam de cette mosquée", a-t-il déclaré.

Selon lui, il y a eu des signaux très clairs que l'imam Abdelhadi Sewif, d'origine égyptienne, est un homme très radicalisé, salafiste, conservateur et dangereux pour la société et la sécurité nationale belges.

M. Sewif s'est opposé à la décision prise en mars dernier, de ne pas renouveler sa carte de séjour.

Il a introduit un recours devant le Conseil du contentieux des étrangers, qui devrait l'examiner le 24 octobre, a indiqué une porte-parole de l'Office des étrangers.

Image caption Mouhameth Galaye Ndiaye, l'imam principal de la Grande Mosquée de Bruxelles a été entendu au lendemain des attentats en 2016

Elle souligne que le recours n'était pas suspensif et que l'imam Sewif, qui vit en Belgique depuis treize ans, avait jusqu'à fin mai 2017 pour quitter le territoire.

La Grande Mosquée de Bruxelles située dans le parc du Cinquantenaire à proximité des institutions européennes, est un haut lieu de l'islam financé par l'Arabie Saoudite.

Au lendemain des attentats de Bruxelles, qui ont fait 32 morts le 22 mars 2016, Mouhameth Galaye Ndiaye, présenté comme l'imam principal, et Jamel Saleh Momenah, alors directeur du Centre islamique et culturel, avaient été auditionnés par la commission d'enquête parlementaire qui avait été mise sur pied.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!