Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


La justice néerlandaise a autorisé vendredi le prélèvement ADN sur l'ancien directeur d'une banque de sperme récemment décédé.

Ce dernier est soupçonné d'être le père biologique d'une vingtaine de Néerlandais nés d'une fécondation in vitro.

Ce médecin spécialiste décédé début avril à l'âge de 89 ans est accusé d'avoir donné son propre sperme au lieu de celui du donneur choisi à la banque de sperme.

Jan Karbaat, ancien directeur de cette clinique située près de Rotterdam (ouest), assurait lui-même être le père biologique de 60 enfants nés de FIV, a indiqué le mois dernier l'avocat des familles Tim Bueters.

Les 22 requérants, nés à partir des années 80, avaient demandé le mois dernier qu'un échantillon ADN du médecin soit prélevé pour une comparaison.

Ce qu'il avait toujours refusé de son vivant.

Le 2 mai, des objets avaient été saisis au domicile de M. Karbaat par un huissier et la police sur décision de justice à la demande des familles.

bbc


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!