Majoritairement sous Windows XP, le pays a été plus que touché par la vague WannaCry qui a affecté toutes les versions antérieures à Windows 10.
Si Microsoft a proposé des correctifs sur les différentes versions de l’OS, l’Inde estime qu’il est plus sûr de passer à la version la plus récente du logiciel. L’adoption de Windows 10 permettrait à l’Inde de protéger ses 57 millions d’ordinateurs qui tournent sous Windows de WannaCry et d’autres ransomwares.
Pour inciter les internautes à passer à Windows 10, l’Inde discute avec Microsoft pour proposer le système d’exploitation à prix cassé. La dernière version coûte 124 dollars soit près de 110 euros. Elle peut monter jusqu’à 232 dollars, environ 205 euros, pour sa version professionnelle.
Si Microsoft accepte, d’autres pays pourraient suivre le mouvement et demander un effort pour le renouvellement de leurs parc informatique. Les pressions de l’Inde sur Microsoft pourrait causer un manque à gagner évalué à plusieurs milliards de dollars pour Microsoft.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!