Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


“Elk Cloner”, le premier virus informatique, fête aujourd’hui son trente-cinquième anniversaire.

Il y a 35 ans de cela, Rich Skrenta, un jeune programmeur de 15 ans, créait le premier virus informatique de l’histoire de l’humanité. Imaginé comme une simple plaisanterie à l’époque, le virus en question visait uniquement les ordinateurs Apple-II. Comme de nombreux logiciels à l’époque, “Elk Cloner” ne pouvait contaminer de nouvelles machines qu’après avoir été installé sur une machine. Le pirate devait donc avoir un accès physique à l’ordinateur de sa victime, dans lequel il devait insérer la disquette infectée du virus. Une fois une machine contaminée, le virus parvenait à contaminer d’autres machines connectées au sein d’un réseau local, et se répandait ainsi rapidement à travers tout un service.

L’adolescent avait glissé un message humoristique, qui informait le propriétaire de l’ordinateur que sa machine avait été infectée.

A l’époque, Rich Skrenta était loin de se douter qu’il était le premier à imaginer un malware. En 1990, le pirate expliquera sur un forum qu’il avait développé de nombreux logiciels pour l’Apple-II. Toutefois, c’est le logiciel le plus stupide qu’il a développé qui est entré dans l’Histoire.

Le programmeur n’aurait également jamais imaginé que les malwares serviraient un jour à voler des données confidentielles ou crypter des données. Sur Usenet, Rich Skrenta exprimera à plusieurs reprises son regret de voir des programmeurs utiliser des logiciels à des fins aussi obscures. Etienne Froment


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd