FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

La police sud-africaine a arrêté une femme qui tentait de vendre un bébé sur un site internet à 380$. Elle est jugée pour trafic d’être humain vendredi.
Elle est jugée pour trafic d’être humain vendredi par la Cour de Justice de Pietermaritzburg

Avec sa bâche et ses chaises en plastique, il a l’air commun, mais le menu fait la différence.

RD CONGOSous la pression de son père, Wilema un « mikiliste respecté et adulé » a enfin décidé de franchir le cap, celui d’accepter la proposition de son géniteur de prendre en mariage une fille de son quartier  qu’il a laissé mineure en quittant Kinshasa (Bandal) donc une sorte de « libalaya commission » qu’il devrait officialiser.

Le Conseil de surveillance de VIVENDI, une multinationale qui regroupe plusieurs entreprises leaders dans les contenus et médias comme le Groupe Canal+ et Universal Music Group, compte en son sein depuis le 2 septembre dernier la première femme africaine. Il s’agit de la  Togolaise Cathia Lawson-Hall (photo).

Pour expliquer son geste, l’agresseur a dit aux enquêteurs ne pas s’être rendu compte qu’il couchait en réalité avec un transsexuel.

Malgré l’incivisme qui mine la société Congolaise, il ya encore des naïfs qui s’obstinent à fréquenter les marabouts et autres charlatans pour tenter de résoudre leurs problèmes. Ces marabouts qui promettent le bonheur à tous leurs victimes remplissent le quartier de Poto poto à Brazzaville.

Le vol régulier de la compagnie Belge Brussels Airlines a été le témoin d’une confession atypique d’une jeune femme Congolaise qui a avoué son infidélité lors de son séjour au bercail.

 Regardes moi sa grosse tête comme son père » ou encore « Fatigué ou poule mouillée comme son papa ». Ce sont des phrases que les femmes prononcent souvent pour s’en prendre indirectement à leurs époux quand rien ne semble plus marcher dans le foyer.

Un adolescent homosexuel a été obligé de faire l’amour avec sa génitrice dans le but de le guérir de ses préférences sexuelles, dans un Etat du sud de l’Inde. Une pratique visiblement courante. Les associations de défense des droits des homosexuels opérant dans le Telangana (sud de l’Inde) ont lancé une mise en garde contre des violences à l’endroit de jeunes enfants. A plusieurs reprises, les ONG ont dû intervenir pour venir en aide à des adolescents. En effet, certains parents, désespérés de voir leur progéniture avoir des relations homosexuelles, organisent des «viols correctifs», par des membres de la famille. Le but? «Guérir» les jeunes adolescents.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!