octobre 23, 2018
Ad Top Header
Super User

Super User

Une Conférence-débat placée sous le thème : « Violence basée sur le genre en milieu scolaire : Quels enjeux pour l’éducation ? », a eu lieu le 11 octobre dernier à l’Institut français de Lomé.

Le Togo disposera bientôt d’une Agence nationale de la cybersécurité.

« Le pouvoir sert souvent à nous montrer combien sont médiocres ceux qui y sont » – Anne Baratin


Pour Gilbert Bawara, devenu l’homme du président à la faveur de la crise sociopolitique, la perspective de voir s’opérer certaines réformes en profondeur avant les législatives prévues fin 2018 relève d’une illusion. L’essentiel des réformes prescrites par la feuille de route de la Cedeao vont être passées par pertes et profits. Le plus grave, ce n’est pas sa flagornerie consistant à jurer par Faure Gnassingbé, même au-delà de 2020. Faure Gnassingbé est au pouvoir depuis 2005 ; il est judicieux qu’il y reste au-delà de 2020. C’est l’intérêt du pays qui me dicte cette conviction, prétend-il dans une interview accordée à Afrikastrategies. fr. Mais le plus grave, ce sont les attributs messianiques qu’il colle à son « champion ».

Le Togo est plus que jamais dans une zone électorale. Le bon sens voudrait que tous les protagonistes tirent leçon de la crise politique et s’impliquent de bonne foi pour la réussite des élections en vue. Mais le processus se déroule au pas de charge, ce qui n’annonce déjà rien de bon. Bien plus, pendant que la Coalition de l’opposition réclame la transparence et l’équité, le pouvoir Faure Gnassingbé promeut l’obscurantisme total. Tout le processus est rythmé par le vice du pouvoir en place.

Sur initiative de WAO Afrique et de ses partenaires, dont l’association Aide Villages Togo, les jeunes élèves des préfectures d’Akebou, Wawa, Avé et Golfe ont été entretenus sur les conséquences des violences sur les enfants et surtout les filles. Cette campagne s’est déroulée les 09 et 10 Octobre derniers.

Le sport en général, et le football en particulier, semble occuper une place de choix dans la vision d’un Togo Emergent, vision telle qu’elle a été définie par les autorités publiques, ne serait-ce que dans les déclarations.

Recensement unilatéral, énormes anomalies techniques, fichier électoral tronqué en perspective… Devant la presse lundi, la Coalition des 14 formations politiques (C14) a, à nouveau, dénoncé la démarche cavalière du pouvoir de Lomé qui, visiblement, rame à contre courant de la feuille de route de la Cedeao. En réponse, le gouvernement martèle que le processus électoral démarré, depuis peu, est irréversible. Dans ce duel à distance, il convient de se questionner sur la pertinence de la date du 20 décembre prochain annoncée pour la tenue des législatives.

ll est malheureusement donné de constater aujourd’hui que la sortie de Gilchrist Olympio, président de l’Union des forces de changement (UFC), en novembre 2017, où il a critiqué la gouvernance du régime de Faure Gnassingbé et demandé à ce dernier de ne plus se présenter en 2020 pour un quatrième mandat, était une comédie organisée sous les tropiques.

Lomé, le 11 octobre 2018
La Famille du détenu Foly SATCHIVI

L’Alliance nationale pour le Changement de Jean Pierre Fabre et l’’Union des Forces de changement de son mentor en politique, Gilchrist Olympio continuent à s’entredéchirer sur la question de l’opposition parlementaire de l’UFC.

Pub

Latest Tweets

Togo: Qui est cet opposant de la C14 qui a reçu 800 millions de Faure pour fragiliser la lutte? https://t.co/HA0tb2XXIY via @tripplesworld
Togo: Nouvelles révélations accablantes de Ferdinand Ayité sur Gilchrist et ses déboires avec https://t.co/d3FpT5wJL8 via @tripplesworld
Togo: Le pemier cercle de Faure Gnassingbe charge d apaiser les tensions https://t.co/D3DUd9JGwR via @tripplesworld
Follow Togosite on Twitter
Togosite.com - All Rights Reserved