Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

>USA, le 21 Décembre 2017 MPT/USA/G7/ 005
Object: Indignation des patriotes Togolais
Le Mouvement Patriotes Togolais a pris note de l’interview choc accordée par Faure Gnassingbé au magazine panafricain « Jeune Afrique » , dans sa parution N°2971 du décembre 2017 titrée « Il n’y aura pas de scénario insurrectionnel au Togo ». Les propos du Chef de l’Etat sont d’une gravité innommable et ne sauraient laisser indifférents les Patriotes Togolais, engagés dans la lutte pour l’avènement démocratique et l’alternance dans notre mère patrie le Togo.

A la lecture de l’entretien, il se dégage le constat amer que le Chef de l’Etat a repris à son compte toutes les arguties dont les accusations farfelues de terrorisme portées sur le Parti national panafricain (PNP) et son leader Tikpi Atchadam servies par ses missi dominici depuis le début de la crise pour délégitimer la levée de boucliers du peuple.

Faure Gnassingbé s’est aussi employé à balayer du revers de la main la revendication principale du peuple, le retour à la Constitution de 1992, prétextant que « cette question a été vidée par les rédacteurs de cette Constitution euxmêmes, qui ont expliqué lors d’un colloque qu’il était illusoire, inopportun d’y revenir et qu’il convenait d’aller de l’avant ».

Il est inconcevable qu’au moment où le peuple togolais du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que sa diaspora manifestent et réclament des concessions légitimes, et où il est requis du premier responsable une posture d’apaisement, Faure Gnassingbé s’emploie plutôt à jeter de l’huile sur le feu. Ses propos ne sont que mépris pour le peuple souverain et constituent une déclaration de guerre aux populations togolaises dont le seul défaut est d’être pacifiques.

Il appert, à la lecture des propos de Faure Gnassingbé, que le dialogue voulu par tous, même les Chefs d’Etat ouest-africains, et crié sur tous les toits par le pouvoir de Lomé est d’ores et déjà voué à l’échec, compte tenu des manœuvres pour y embarquer ses partis béquilles. Faure Gnassingbé a confirmé au grand jour ses véritables intentions sur les manifestations populaires, le sort qu’il envisage réserver aux revendications du peuple et surtout ses visées de règne à vie sur le pouvoir.

Devant ces manœuvres suffisamment expressives de son obscurantisme, le peuple togolais et les forces démocratiques n’ont pas raison de baisser les bras. Ils doivent plutôt redoubler d’ardeur pour conclure la lutte et atteindre leur « Terre promise ».

C’est le lieu d’interpeller une fois de plus la communauté internationale sur les lendemains incertains vers lesquels Faure Gnassingbé pousse le peuple togolais et à agir afin de le ramener à la raison, au lieu d’attendre pour venir jouer le croque-mort lorsqu’il sera trop tard.

Fait aux USA, le 21 décembre 2017 Pour le Bureau Exécutif
Timothy Doe


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!