FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Le Bureau de la Diaspora Togolaise au Canada pour la Démocratie (DIASTOCADE) a appris que dans la nuit du 18 au 19 octobre 2017, des agents cagoulés du tristement célèbre Service de Renseignements et d’Investigation (SRI) du Togo sont entrés par effraction au domicile de M. Messenth Kokodoko, un responsable du Mouvement NUBUÉKÉ. Après avoir fracassé la porte de sa chambre, ils l’ont kidnappé de façon violente en aspergeant ses yeux d’un produit toxique, et il a été ensuite conduit manu militari au centre de torture du SRI. Il a alors été soumis durant plusieurs jours à des traitements cruels, inhumains et dégradants, en violation flagrante de toutes les conventions internationales contre la torture signées par le Togo. Durant ces jours de détention illégale et arbitraire, M. Kokodoko a été interdit de recevoir l’assistance de ses avocats, et il a été refusé à sa famille de lui apporter de la nourriture. Tous ces traitements inhumains étaient faits dans le but de lui extorquer des aveux afin de pouvoir l’inculper.
LIRE LA SUITE OU TELECHARGER


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!