Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


Depuis 1990, le Togo notre pays n’a connu qu’une série de crises. Crises que les acteurs socio-politiques ont toujours tenté de résoudre par des dialogues, des concertations, voire des accords. Malheureusement à chaque tentative, l’échec est au rendez-vous. Malgré les actions de la société civile, des organisations des droits de l’homme et même des religieux de toutes obédiences, le pas n’a pourtant pas retrouvé ses marques.

Le MRC, formation politique réglementairement constituée, a toujours pris part active dans les différentes étapes de la recherche des solutions à ses crises. C’est ainsi qu’en juillet 2016, notre formation politique a pris avec courage et responsabilité de prendre part aux côtés d’autres formations politiques à l’atelier de réflexion du HCRRUN sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles. Le MRC était confiant du rapport de cet atelier qui prenait en compte les recommandations de la CVJR. Ceci, s’il faut le rappeler, était salué par toutes les parties prenantes dudit atelier. Le MRC dans le respect des procédures légales, a marqué son espoir dans la tournée qu’a organisée cette commission des réformes, démarches normales vers les réformes d’une loi fondamentale.

Contre toute attente les événements ont pris une autre tournure causant des pertes en vies humaines, des blessés et d’énormes dégâts matériels.

Nous nous inclinons devant la mémoire de nos chers disparus engagés dans cette lutte commune. A tous les affligés, nous présentons également toutes nos compassions. Le MRC condamne avec fermeté toutes les formes de violences d’où qu’elles viennent et met en garde les auteurs.

Le MRC dans le souci de l’apaisement, demande au Chef de l’Etat la libération des personnes détenues dans le cadre des manifestations du 19 Août, les 06 et 07 septembre 2017.

Le MRC est résolument inscrits aux côtés du peuple et seul l’intérêt supérieur du peuple togolais compte. De même, si cette voie pourrait un tant soit peu permettre à notre pays de retrouver le calme, que le chef de l’Etat demande à l’assemblée nationale une relecture du texte gouvernemental portant sur le projet de loi relatif aux réformes constitutionnelles, en vue de son adoption par les députés. Notez bien que nul n’a droit de s’amuser avec le mandat représentatif de peuple.

Fait à Lomé, le 10 Octobre 2017
Le Président National
Abass KABOUA


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!