D É C L A R A T I O N
L’espace est source de liberté et renforce la pensée, deux attributs importants dans l’ensemencement et la fertilisation du monde en vue d’une productivité optimale.

Confinés dans leur milieu de montagnes surexploitées, une portiondes Kabye a été installée dans la partie septentrionalede la région centrale, terre natale et propriété exclusive des Tem.Respectueux de l’engagement prispar leur Chef supérieur Ouro Bouraima devant l’administration française, les Tem ont aidé à la construction de l’habitat de leurs protégés auxquels ils ontapporté vivres et volailles pendant un an.L’hospitalité accordée à un protégé n’est pas une tare. Au contraire, elle est solidarité et amour entre les humains. La nature a dû danser de joie et de satisfaction de voir des humains voler au secours de leurs semblables !

La migration est fondamentalement une recherche de nouveaux espaces pour se forger des destins meilleurs. Celui qui vous donne cette opportunité devient votre sauveur et historiquement, il s’établit ainsi une relation de fraternité entre les deux entités. Mais au Togo, pays des exceptions, cette humanitaire assistance ne recevra en retour aucune once de reconnaissance ou de gratitude : le protégé cherche à tuer son protecteur !

L’arrivée d’un Kabye au pouvoir par le biais d’un coup d’État sanglant aidera à l’éclosion d’une mentalité nocive à la concorde nationale : le tribalisme. On entraîne quelques Kabye dans le sillage de la haine. Enivrés progressivement par cette vision étriquée et destructrice voulue par Eyadéma lui-même, ils ont commencé par se comporter comme en terrain conquis et par vendre des terrains.

Au nom de quoi un protégé devient-il vendeur de terrains ? Était-il venu avec un lopin de terre sur la tête et un grenier de céréales sous le bras ? Au nom de quoi veut-il devenir le propriétaire de ce qui ne lui appartient pas ? Si «le pouvoir est au bout du fusil», il ne saurait commander la paix des cœurs.

De l’esclavage à l’abolition, de la colonisation à l’indépendance, de l’indépendance à la naissance de groupes ethniques prédateurs, de cette prédation à la seconde indépendance dont notre pays a urgemment besoin, les Tem ont pris part massivement à cette lutte de démocratisation qui est aujourd’hui embourbée dans de multiples pièges façonnés par cette dynastie qui n’a pas de nom.

Celui qui vous prend vos terres vous condamne systématiquement à la honte, à l’errance et à la mort. L’histoire de l’humanité est jonchée de problèmes de conquête de terres avec leur cortège de guerres impitoyables, féroces et sanglantes.La règle universelle qui veut que la terre appartienne au premier venu, servira à éteindre des feux issus de la conquête de nouveaux espaces.

Est-ce que la population de Tchaoudjo ou d’ailleurs accepterait-elle qu’une tierce personne lui impose sur ses terres des coutumes qui ne sont pas les siennes ? Accepterait-elle qu’une tierce personne lui enlève ses privilèges de propriétaire terrien ? JAMAIS !

La terre a été le premier objet que l’homme s’est attribué comme propriété. C’est quelque chose qui lui appartient, qu’il peut transmettre, qu’il peut exploiter de différentes façons, qu’il peut mettre en gage pour obtenir un prêt auprès d’une banque et faire fructifier un projet de développement,ce développement qu’on nous refuse. Dans certains pays, la terre a été le fondement du capitalisme et du progrès.

Au cours de l’histoire, le protégé s’est métamorphosé en monstre.L’ATLMC encourage les vaillantes populations de Tchaoudjo à rester mobilisées pour chasser définitivement l’aigle qui tournoie au-dessus de leurs têtes dans le but de fondre sur sa proie qu’elles sont devenues.Quel que soit le solde des brassages matrimoniaux entre les deux ethnies, les responsables Kabye de cette entreprise suicidaire devraient s’apitoyer sur ces innocents dans les veines desquels coule leur propre sang. Et si l’on n’est pas sensible à cet aspect du problème, eh bien, les Tem en tiendront compte.

Bravo pour la grande marche qui a fait mugir de colère les terres convoitées et qui a secoué d’indignation les cimetièresoù nos dignes ascendants reposaient ! Et quand l’appel à l’invisible se fera entendre de la part de nos spéciales invocatrices dont la voix au timbre mystérieux capte et émeut tout l’univers, alors la terre, cette terre entrera en transe.Le discours de la nature est clair et sans ambiguïté : autant un chien est fidèle à l’égard de son maître, autant la terre obéit à celui qui l’a occupée en premier. Toute injonction que ce dernier lui intime, elle s’exécute avec promptitude et chaleur. Gare donc à tout usurpateur de terres ! Gare à lui !Avec une fermeté opiniâtre, nous tenons à notre terre !

C’est l’occasion de renforcer et de magnifier les relationsfraternelles qui nous relient en vue d’amorcer le réveil Tem dont l’esprit doit aller à la conquête du monde, dans la fraternité et la complémentarité avec les peuples qui partagent les mêmes valeurs que nous : le triomphe du droit sur les ténèbres de l’ingratitude sous toutes ses formes.

Fait à Bremen (Allemagne) le 13 Avril 2017
Pour le Bureau National
Le Président
Sese-Rekuah AYEVA

Togosite.com ----- Contactez-Nous
Our website is protected by DMC Firewall!