Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo


J’invite donc tous les acteurs politiques réellement soucieux de libérer le Togo et le peuple togolais de la dictature, à nous rejoindre pour gagner...

 DECLARATION

 de M. Jean-Pierre FABRE, Président National de l’ANC,

 suite à sa désignation comme candidat unique de l’opposition

 

 Mesdames, Messieurs,

Le conclave qui s’achève, vient de me désigner candidat unique de l’opposition, à l’élection présidentielle de 2015, sous la bannière de « CAP 2015 », entendez ‘’Combat pour l’Alternance Politique en 2015’’

 

Permettez-moi tout d’abord, de rendre grâce à Dieu de nous avoir conduits depuis le début du conclave, de nous avoir donné la force de surmonter toutes les difficultés, les pièges et incompréhension et surtout de nous avoir aidés à transcender nos intérêts partisans pour arriver à la création de CAP 2015 et à la désignation d’un candidat unique de l’opposition.

 

Je voudrais ensuite remercier très sincèrement, toutes les parties à ce conclave et, spécialement, les Présidents des formations politiques : ANC, CDPA, MRC, NET, PDP, PSR, SANTE DU PEUPLE, UDS, pour la confiance qu’ils ont bien voulu me témoigner.

 

Je remercie particulièrement nos concitoyens, aussi bien de l’intérieur  que de la diaspora, pour leur présence constante à nos côtés, pour leur soutien et leurs diverses contributions, notamment sous forme d’avis, de conseils et de suggestions.

 

Comme vous le savez, le chemin parcouru a été difficile et beaucoup reste encore à faire. Je voudrais à cet égard, saluer la détermination des bonnes volontés au conclave, dont l’esprit d’ouverture et le sens des responsabilités ont permis de faire ce pas décisif, porteur de tous les espoirs du peuple togolais qui aspire au changement démocratique. C’est un grand pas, un pas positif, un pas résolu vers la libération de notre pays.

 

Naturellement, je voudrais m’adresser à ceux qui ne sont pas parmi les fondateurs de CAP 2015, soit parce qu’ils ont quitté les discussions, en cours de route, soit parce qu’ils n’ont pas pris part au conclave. Les portes de CAP 2015 leur sont ouvertes. Aucun malentendu n’est insurmontable pour des acteurs politiques, qui visent le même objectif. Nous demeurons convaincus que l’unité de l’opposition, concrétisée par la désignation d’un candidat unique, est le préalable absolu à la mobilisation populaire par laquelle nous mènerons avec succès la bataille pour les réformes politiques prescrites par l’Accord Politique Global (APG).

 

J’invite donc tous les acteurs politiques réellement soucieux de libérer le Togo et le peuple togolais de la dictature, à nous rejoindre pour gagner ensemble, l’élection présidentielle de 2015.

 

Je voudrais enfin, exprimer ma gratitude aux organisations de défense des droits de l’homme, aux confessions religieuses, à tous les partenaires et pays amis du Togo, notamment, la France, les États-Unis d’Amérique, la République Fédérale d’Allemagne, l’Union Européenne et l’Organisation des Nations Unies, pour le soutien qu’ils apportent à l’APG. J’en appelle à leur concours pour assister le Togo dans la mise en œuvre effective des réformes politiques et électorales et dans la préparation et l’organisation d’un scrutin équitable et transparent.

 

Je vais sans tarder, en étroite concertation avec mes collègues de la conférence des présidents, procéder aux consultations nécessaires en vue de mettre en place des structures communes adéquates pour poursuivre les actions de mobilisation populaire, notamment en vue de l’adoption et de la mise en œuvre consensuelles des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales.

 

Il importe en effet, que les populations togolaises, massivement mobilisées sur toute l’étendue du territoire national, expriment sans cesse en le criant haut et fort, leur volonté de voir ces réformes se réaliser enfin.

 

Voilà pourquoi je lance un appel pressant à toutes les populations togolaises, des villes, des campagnes ainsi que de la diaspora, afin qu’elles soutiennent et appuient la dynamique unitaire de lutte, qui regroupe les forces démocratique au sein de CAP 2015.

 

C’est le lieu de rappeler à tous que la lutte populaire est invincible. Les pays d’Afrique du Nord l’ont démontré en 2011 et le Burkina Faso nous le prouve aujourd’hui. Nous devons entendre le message que vient d’adresser le Peuple Burkinabé à toute l’Afrique. Je salue au nom de CAP 2015 et en mon nom personnel, le courage et la détermination du Peuple frère Burkinabé. Nous nous inclinons devant la mémoire des victimes et présentons nos condoléances aux familles éplorées.

 

Dans les semaines à venir, nous poursuivrons les réflexions en cours, en vue de mettre en œuvre, dans une démarche commune, vigilante et coordonnée, et conformément aux orientations convenues, les autres activités stratégiques liées aux prochaines échéances électorales.

 

Pour l’heure, la poursuite de la mobilisation des populations en vue des réformes politiques et, parallèlement, le parachèvement du projet de société de CAP 2015, ainsi que celui du programme commun de gouvernement, constituent les tâches prioritaires auxquelles nous devons nous atteler diligemment.

 

Je souhaite que les femmes et les hommes appelés à ces tâches puissent jouer pleinement et efficacement leur rôle, en ayant comme seul objectif, la victoire des forces démocratiques en 2015. Dieu bénisse le Togo et le peuple togolais !

 

 

 

Je vous remercie.

 

Fait à Lomé, le 31 octobre 2015

 

 

 

Jean-Pierre FABRE



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!