Les Togolais veulent la démission du Ministre Yark Damehane

Il est incapable de maintenir la paix et la sécurité au Togo

SELON YARK DAMEHANE , LE MENTEUR, LE TUEUR, L'INCAPABLE
"Des armes venues d'ailleurs découvertes aux mains des manifestants"

APPEL PATRIOTIQUE DE LA DIASTODE

Les filles et fils de la Diaspora togolaise réunis au sein de la DIASTODE (Diaspora Togolaise pour la Démocratie et le Développement), après examen approfondi de la situation préoccupante de notre cher pays, le Togo, font le constat amer suivant :


    •    Notre pays, le Togo est en proie à une crise sociale sans précèdent, caractérisée notamment par des mouvements de grèves à répétition de la part des élèves et travailleurs, notamment les enseignants, les personnels de santé et plus généralement les agents de la fonction publique;
    •    Cette crise sociale est révélatrice des conditions médiocres dans lesquelles le peuple togolais est resté enfermé pendant des décennies, tandis que tous les peuples alentours connaissaient des progrès socio-économiques se traduisant par une amélioration nette de leurs conditions de vie, concomitamment avec des avancées démocratiques palpables ;
    •    Cette situation déplorable souligne la faillite de la classe politique togolaise, qui, après 25 années d’échec sur le chemin de la transformation démocratique de notre pays, nous offre aujourd’hui un spectacle lamentable de lutte de chiffonniers qui risque de précipiter une nouvelle fois la Nation dans la violence et le chaos.

Fort de ces constats alarmants, la Diaspora Togolaise pour la Démocratie et le Développement, DIASTODE, invite instamment:

    •    Le gouvernement de Mr Faure Essozimna Gnassingbé et de son premier Ministre Arthème Seléagodji Ahoomey-Zunu, à se ressaisir et dépasser les petits calculs personnels qui risquent de les précipiter dans les oubliettes de l’histoire aux côtés des Mobutu, Compaoré et autres Samuel Doe, Abacha, Tandja, Dadis Camara et Sanogo pour, en réalisant l’ampleur des aspirations légitimes du peuple togolais, avoir le courage de:
a) mettre un terme à la mascarade électorale en cours;
b) de convoquer sans délai une conférence nationale des forces vives de la Nation chargée de définir et mettre en œuvre une série de réformes politiques et sociales vers une démocratie réelle.

    •    Les forces politiques se réclamant de la mouvance démocratique à mettre un terme à leur spectacle lamentable qui ne fait plus rire le peuple et à se coaliser afin de:
a) arracher au gouvernement les réformes tant attendues par le peuple ou, en cas de refus du gouvernement d’annuler le processus électoral;
b) se concerter pour transcender les égos mal placés et présenter un seul candidat dans un front uni pour remporter les élections;
c) mettre en place après les élections un gouvernement de salut public équilibré prenant en compte toutes les tendances des forces novatrices.

    •    Les syndicats de travailleurs, d’élèves et d’étudiants, les organisation de défense des droits de l’homme et de la démocratie, les média et toutes autres organisations de la société civile togolaise à se mobiliser pour exercer les pressions idoines à la fois sur le gouvernement et sur la classe politique aux fins d’aboutir aux objectifs sus-soulignés.

    •    Les forces de défense et de sécurité du Togo, les membres de la CENI, de la Cour Constitutionnelle, des autres institutions de la république et de l’administration publique en général, de rester fidèles à leur conscience et de refuser de s’associer à des actions de manipulation, de division et de spoliation du peuple togolais.

    •    La Communauté Internationale, notamment la CEDEAO, l’UA, l’UE, les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité, l’Allemagne et le Canada, à refuser de cautionner une énième mascarade électorale risquant de faire couler le sang innocent du peuple  et de faire le lit du terrorisme international au Togo.

    •    La cour Pénale Internationale et les Organisations nationales et internationales des Droits de l’Homme à rester vigilantes afin de scruter attentivement la situation au Togo aux fins de réunir, en cas de dérapage violent, les preuves irréfutables de tout crime tombant sous le cout du droit international et d’en poursuivre leurs auteurs devant les juridictions idoines.

    •    Le peuple togolais à se mobiliser pour défendre son avenir.

Afin d’accompagner les propositions constructives qu’elle vient de formuler, la DIASTODE reste à la disposition des forces politiques togolaise pour jouer, au besoin, un rôle de facilitation, pour l’avènement d’un Togo uni, démocratique et prospère.

Fait à Ottawa, Canada, le 2 avril 2015
Le Bureau exécutif de la DIASTODE



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!