Togo : Manifestations de l'opposition les 13, 14 et 16 décembre 2017



FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Le capitaine Moussa Dadis Camara, ex-chef d’État guinéen, qui a pris ses quartiers dans une résidence de la capitale burkinabé depuis sa chute le 3 décembre 2009, sort de sa réserve. Quatre jours après la démission de son protecteur et allié Blaise Compaoré, l’ancien homme fort de Conakry clame sa neutralité dans le jeu politique au pays des Hommes intègres.

De retour de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne où il a rendu une ‘’visite de courtoisie’’ au Président déchu du Burkina Faso Blaise Compaoré, le Chef de l’Etat Ivoirien Alassane Ouattara s’est exprimé pour la première fois, mardi soir, publiquement sur la crise burkinabè, estimant que « Blaise Compaoré pourra rester en Côte d’Ivoire tant qu’il le veut ».

 

Blaise Compaoré a démissionné vendredi après deux journées de manifestations de masse contre le projet de modification de la constitution qui devait lui permettre de se maintenir à la tête du pays, qu'il présidait depuis 1987.

 

Le président déchu du Burkina Faso Blaise Compaoré est arrivé en Côte d'Ivoire. Reste à savoir où il se trouve. Selon des sources, qui ont requis l'anonymat, il se trouverait à Assinie, une station balnéaire à l'est d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne. « Il n'est pas seul, il y a quelques personnes de sa famille avec lui », a ajouté une source.

 

Actuellement en exil à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, le président déchu du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a rendu public samedi 1er novembre une déclaration dans laquelle il explique sa démission par son « refus de voir couler le sang de ses compatriotes ».

 

 

 Peuple du Burkina Faso

 

 Aujourd’hui 31 octobre 2014, les forces armées nationales prenant acte de la démission du président du Faso, chef de l’Etat en date du 31 octobre 2014, conformément aux dispositions constitutionnelles, constatant la vacance du pouvoir ainsi créée, considérant l’urgence de sauvegarder la vie de la nation et à la suite du communiqué délivré le 30 octobre 2014, décident que j’assumerai pour compter de ce jour les responsabilités de chef de l’Etat.

media

 

Au matin du 1er novembre, alors que Blaise Compaoré est réfugié en Côte d'Ivoire selon sa compagne jointe par RFI, le lieutenant-colonel Zida, commandant adjoint du Régiment de sécurité présidentielle, s'affirme à la tête des armées, tandis que le chef d'état-major reste silencieux. Après la démission du président, tout deux se sont proclamés chef de l'Etat. D'abord le général Traoré, puis le lieutenant-colonel Zida. Ce dernier a déclaré tôt ce samedi matin qu'il assumait « les responsabilités de l'Etat de transition et de chef de l'Etat ».

 

Blaise Compaoré a officiellement quitté son poste. A travers un communiqué de la Présidence, il a déclaré que le pouvoir était vacant et que des élections allaient être organisées dans les 90 jours, rapporte RFI. 

Des habitants de Ouagadougou rassemblés en centre-ville viennent d’apprendre la démission de Blaise Compaoré.

 Les Burkinabés n'auront pas pu profiter longtemps de la liesse après l'annonce du départ de Blaise Compaoré. A peine la démission du président rendue officielle, au lendemain de violentes manifestations dans le pays, menant à la dissolution de l'Assemblée nationale et du gouvernement, la bataille pour le pouvoir était lancée entre deux branches de l'armée, sur un terrain laissé vacant par l'opposition politique.



Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!