FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une crise révélatrice de leurs défaillances, dénoncent responsables et associations.

Plusieurs membres de la famille du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, ont déposé des demandes de visas pour le Canada. Parmi eux, la propre soeur de Ali, Pascaline, qui est à couteaux tirés avec son frère. Mauvaise surprise : les Canadiens ont refusé de leur accorder un visa et, pour se justifier, ont avancé que c'était à cause de la procédure judiciaire des Biens Mal Acquis en cours en France et qui concerne certains membres de la famille de feu Omar Bongo.

Quatre anciens chefs d’Etat burundais ont jugé anticonstitutionnelle la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, estimant qu’elle risque de compromettre les acquis de la paix depuis la fin de la guerre civile en 2006.

Les présidents du Mali et du Gabon auraient reçu des cadeaux de la part d'un magnat corse, Michel Tomi, en échange d'avantages commerciaux accordés dans leur pays, selon des écoutes téléphoniques dévoilées par le site Mediapart vendredi.

Dans un documentaire diffusé sur la chaine allemande ARD, Phaedra Almajid, l’ancienne responsable de la communication du comité de candidature Qatar-2022, révèle que trois responsables du football africain auraient voté pour le Qatar contre un million et demi de dollars chacun.

La mise en garde de Bruxelles est claire comme de l’eau de roche.  En substance, le gouvernement belge déclare que son aide directe à Bujumbura cessera si Nkurunziza étrenne son troisième mandat. Un avertissement qui est d’une netteté d’épure. Mais le dictateur en aura-t-il cure ?  Toute la problématique est sans doute là.  La boulimie du pouvoir et l’aveuglement du maître de Bujumbura relève désormais de la pathologie.  Il semble désormais foncer tête baissée vers son destin. 

La communauté internationale, à l’unanimité, a condamné en des termes on ne peut plus explicites, la tentative de putsch opérée au Burundi par le général Niyombaré contre Pierre Nkurunziza. Les USA fondent leur position sur le fait que le pouvoir de Nkurunziza est légitime. Dans le principe, l’on peut comprendre que tant que son deuxième mandat n’est pas arrivé à son terme, il continue d’être le président légitime du Burundi. L’on peut comprendre aussi que les changements de régime par des voies non constitutionnelles soient blâmés avec fermeté par tous. Mais ces principes nobles, il faut le souligner, ne doivent s’appliquer qu’aux régimes véritablement démocratiques.

La chanteuse de 21 ans Panadol wa Basajja a passé cinq semaines en prison fin 2014. La raison : avoir diffusé un clip suggestif dans lequel elle apparaît en string et savonne lascivement ses fesses et son généreux décolleté. Elle encourt désormais jusqu’à dix ans de prison pour violation de la loi antipornographique si elle est jugée coupable lors du premier procès appliquant ce texte, promulgué en février 2014.

Doit-on l’appeler coup d’Etat ? Ou doit-on qualifier l’acte de courageux et légitime ? Des interrogations se multiplient autour de la situation qui prévaut depuis mercredi, au Burundi où l’armée a sonné la fin de l’insurrection populaire. “Observant avec désolation les violences, le cynisme qui a caractérisé Pierre Nkurunziza, les forces de sécurité décident de prendre la destinée du pays en main, Nkurunziza est destitué”, c’est en ces terme que l’armée s’est prononcé mercredi, alors que le président Pierre Nkurunziza était sorti du pays pour Dar es Salaam où il devrait participer à un sommet sur cette crise sociopolitique née de sa volonté manifeste de briguer un troisième mandat.

Les relations déjà très conflictuelles entre la présidente centrafricaine Catherine Samba-Panza et son homologue congolais Denis Sassou N’guesso ne sont pas près de s’améliorer avec la décision des autorités du pays de s’en prendre à Karim Meckassoua, protégé du médiateur de la crise en RCA. Venu à Bangui participer au Forum de réconciliation nationale qui s’est achevé le 11 mai, M. Meckassoua, plusieurs fois ministres dans les gouvernements de Bozizé, s’est vu retirer son passeport sur ordre du ministre centrafricain de la Sécurité publique, Nicaisse Samedi Karnou.

Nadine Nyangoma écrivit ceci en regardant les crânes fendus d’enfants, de femmes, d’enfants, de coupables et d’innocents :"O notre Burundi, terre rouge d'Afrique, terre rouge de notre sang, de nos plaintes et de notre détresse. Terre aux égorgements suivis de silence, aux morts trop nombreux à compter. Terre qui est en nous et nous qui sommes en cette terre".

Togo-la-gambie-mandats-des-présidents-de-la-CEDEAO-Ghana

Les dirigeants de la CEDEAO ont rejeté mardi une proposition visant à imposer une limite au nombre de mandats présidentiels à l’échelle régionale. Les voix discordantes pour imposer une limite  aux mandats des présidents des pays membres de la CEDEAO sont venues du Togo et de la Gambie, selon la ministre des Affaires étrangères du Ghana.

media

Un haut gradé de l'armée burundaise a affirmé mercredi qu'il destituait le président Pierre Nkurunziza dont la candidature à un troisième mandat lors de l'élection du mois prochain provoque depuis près de trois semaines une crise politique sanglante au Burundi. Des soldats ont parallèlement pris position autour du bâtiment de la radiotélévision publique à Bujumbura, la capitale, dont ils ont un temps interdit l'accès. Les médias publics sont pour l'heure toujours sous le contrôle des loyalistes au régime.

Une proposition adoptée par les ministres des Affaires étrangères réunis au Ghana.

Les ministres des Affaires étrangères des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest « Cedeao » ont adopté une proposition pour limiter les mandats présidentiels à deux.

Habiba fait partie du groupe, constitué de plus de 200 femmes et enfants, libéré par l’armée nigériane le 30 avril des griffes de la secte terroriste. Elle panse ses blessures physiques et morales dans un camp à Yola, au Nigeria, près de la frontière du Cameroun.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!