Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Plusieurs gouverneurs nigérians se sont opposés au projet du gouvernement d'octroyer un milliard de dollars supplémentaires, générés par les fonds d'excédents pétroliers, pour aider à la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, dans le nord-est du pays.

La semaine dernière, le gouverneur de l'Etat d'Edo (sud), Godwin Obaseki - affilié au parti au pouvoir, All Progressives Congress (APC) - a annoncé que le gouvernement fédéral avait reçu l'aval des gouverneurs pour réserver un milliard de dollars dans l'effort de guerre contre Boko Haram, sur les 2,3 milliards disponibles sur les comptes d'excès pétroliers.

Mais la décision a soulevé de nombreuses critiques au sein de l'opposition et quatre gouverneurs s'y sont déjà opposés.

Ayodele Fayose, gouverneur du Parti populaire démocratique (PDP, opposition) de l'Etat d'Ekiti (sud), a d'ailleurs fait savoir qu'il porterait cette décision en justice.

"Je rejette cette histoire d'un milliard de dollars, et la rejetterai toujours. Dans mon Etat, nous nous sommes mis d'accord pour porter l'affaire en justice, et d'exercer notre droit constitutionnel", a-t-il déclaré mardi.

D'après la Constitution, cette réserve d'argent appartient de manière égale au gouvernement fédéral, aux 36 Etats qui le composent, ainsi qu'aux districts locaux.

Le vice-président Yemi Osinbajo a répondu aux critiques en affirmant que cette somme n'était pas seulement destinée à la lutte contre Boko Haram, comme annoncé la semaine dernière, mais à la sécurité générale dans le pays.

bbc


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!