Togo



FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Les organisations d’étudiants peuvent désormais fonctionner à nouveau mais selon les nouvelles dispositions fixées par le décret N*2017 – 485 du 02 Octobre 2017 définissant les modalités de collaboration  des organisations estudiantines avec l’Etat et les autorités des universités publiques en République du Bénin.

Qu’il vous souvienne que dans son point de presse du conseil des ministres en sa session du Mercredi 04 Octobre 2016,  Monsieur Pascal KOUPAKI, secrétaire générale à la présidence de la République  a dit « Face à la recrudescence des faits de violence et de vandalisme, et pour des raisons qui sont inhérentes à l’ordre public, le gouvernement a pris les deux décisions suivantes. La première : toutes les fédérations, unions, associations ou organisations faîtières d’étudiants sont interdites d’activités dans toutes les quatre universités nationales. Deuxième, les conditions d’exercice des activités et/ou de reconnaissance des associations d’étudiants sont définis par décret pris en conseil des ministres ».

Un an après, le gouvernement du président Talon a fini par prendre le décret libérateur qui réorganise le fonctionnement des organisations faîtières d’étudiants. Lire ci-dessous le contenu dudit décret.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!