Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO 7, 8 et le 9 NOVEMBRE 2017 POUR LE DEPART DE FAURE GNASSINGBE"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


Sur environ 11 millions de votes exprimés, le président sortant Uhuru Kenyatta est crédité de 55,27% des voix contre 43,93% pour son rival M. Odinga d'après la commission électorale.

Mais ce dernier estime que ces résultats sont fictifs.

Il reproche à la commission électorale de donner ces chiffres sans les procès-verbaux des centres de vote.

"Nous avons des preuves qui montrent que dans 377 centres de vote, c'est moi qui menait. Mais ces résultats n'ont pas été rendus publics. La commission a interdit à nos agents de scanner les procès-verbaux." a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Raila Odinga a également a également déclaré que d'après lui, la mort de Chris Msando, qui était responsable du système de vote électronique, était un moyen d'éxécuter la fraude électorale.

Mais pour le parti au pouvoir Jubilee, la procédure a été respecté par la commission électorale.

Raphael Tuju, le secrétaire général du parti s'est exprimé suite au rejet des résultats par l'opposition :

"Nous trouvons cela étrange qu'ils soient les premiers à demander à ce que l'annonce des résultats soit retardée. La commission électorale s'est déjà prononcée là-dessus et elle a dit que c'est dans l'intérêt du public que les mises jours se fassent le plus souvent possible."

Pour l'instant, le taux de participation n'a pas encore été communiqué par la commission électorale.

Le candidat de l'opposition Raila Odinga se présente pour la quatrième fois à la présidentielle.

Il avait déjà contesté les résultats du scrutin en 2007, vote qui avait été suivi de violences qui avaient fait plus de 1000 morts.

Il avait également remis en question les résultats de 2013, mais la Cour suprême avait validé le scrutin.

Beaucoup d'observateurs avaient exprimé des craintes de troubles pour cette élection.

Mais le vote s'est toutefois déroulé dans le calme.

bbc


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!