Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Une vingtaine de personnes ont été convoyées d’une localité du Bénin d’où sort un ministre de la république pour superviser le match Bénin- Gambie du dimanche prochain. Un comportement étonnant quand on sait que nous sommes dans un nouveau départ. “Lorsqu’on vous dit d’aller à gauche , aller à droite ” oui un langage patriotique, plein d’équité qui a démontré combien les jeunes sont audacieux et pouvaient dans un passé récent militer pour l’équité dans la cité. Malheureusement depuis quelques jours un contingent de personnes a été convoyé à Cotonou et logé dans un hôtel pour la supervision du match Bénin-Gambie, a-t-on appris ce matin.

Dans une grande république a-t-on besoin de déplacer autant du monde pour un tel boulot ?

Dans un passé récent les jeunes du stade, ajoutés à quelques compatriotes dans le périphérique du stade faisaient ce travail. Alors, est ce le départ des positionnements politique pour 2019 ? où la reconnaissance d’un leader à la jeunesse de son fief électoral ? En tout cas le Bénin a besoin d’une mixité dans le partage des taches et surtout l’équité, pour l’apaisement du climat social à un moment où le béninois est appelé à serrer sa ceinture

.BWT


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!