Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»
Seulement la rue chasse les dictateurs au pouvoir , pas les urnes

"QUI EN VEUT A PIERRE LAMADOKOU ET POURQUOI ?"



Les autorités gambiennes ont terminé dimanche un audit sur l'identité et la composition des hommes de l'armée nationale de Gambie.

Elles veulent s'assurer que des individus étrangers, notamment des rebelles de Casamance, n'ont pas infiltré les troupes pour mettre en péril le régime de l'actuel président Adama Barrow.

Ce contrôle a commencé 17 avril dernier et s'est achevé le 14 mai au camp militaire de Yundum, le plus grand du pays. Durant l'audit, les soldats ont dû présenter aux autorités gambiennes des pièces justificatives qui attestent de leur nationalité gambienne.

Des sources militaires ont renseigné avoir rencontré des soldats qui ne pouvaient pas lire, écrire ou parler l'Anglais, la langue officielle de la Gambie, ont été répertoriés.

Toujours selon les mêmes sources, l'audit a aussi mis en évidence des soldats qui n'ont jamais été aperçus dans un quelconque camp militaire du pays. Autant de trouvailles, parmi d'autres, qui vont aider le président Adama Barrow à mieux restructurer l'armée gambienne. Cette dernière a perdu la confiance de beaucoup de ses concitoyens.
BBC


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!