Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX

La salle de conférence de la Fondation Friedrich Ebert a abrité les 12 et 13 mai 2017, un séminaire des jeunes progressistes du Bénin sur la problématique de l’emploi des jeunes. Initié par le Parti Social Démocrate (PSD) avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert ce séminaire de formation regroupe une trentaine de jeunes issus de 14 formations politiques du pays. A la faveur d’une cérémonie fort-simple, le Président du PSD, Président Afrique de l’inter socialiste, Emmanuel Golou et le porte voix du représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert, Simon Assogba, ont procédé au lancement des activités dudit atelier.

« La vraie priorité, c’est les conditions de vie de la jeunesse d’aujourd’hui, comment les jeunes arrivent à trouver de l’emploi. (…) Je pense que nous devons faire en sorte que l’emploi des jeunes ne soit pas des emplois politiques. Il faudrait avoir un modèle économique dans notre pays qui soit un gisement d’emploi. Ce que nous souhaitons, il faut que la politique de l’emploi soit en rapport avec notre environnement géographique « , a déclaré Emmanuel Golou. Selon lui, la résolution de la question de l’emploi des jeunes dans le pays passe également par le positionnement du Bénin entant que pôle de compétences dans un domaine donné car disait-il, le Bénin doit savoir quel rôle il veut jouer dans la sous-région et adapter la formation de sa jeunesse à ce désir.

Pendant 2 jours, les participants de cet atelier ont eu droit à 5 communications sur les thèmes : les caractéristiques de l’offre et de la demande d’emploi au Bénin ; les politiques publiques de l’emploi : état des lieux et perspectives ; l’orientation de la formation et le marché de travail ; l’investissement privé et l’emploi des jeunes et en fin la politique de l’emploi et les opportunités dans les pays voisins : cas du Nigéria. Ces communications sont respectivement animées par le Directeur de l’INSAE, Alexandre Biaou ; le Directeur du département suivi-évaluation de l’ANPE, Maurice Zannou ; le Professeur Albert Honlonkou ; le Conseillers des Investisseurs privés du Bénin, Serge Prince Agbodjan et le Professeur John Igué.

Après la phase des communications, les participants sont repartis en commissions où ils ont travaillé à la préparation du document position sur l’emploi des jeunes en République du Bénin. Parti du constat que le chômage et la précarité des conditions de vie des jeunes contribuent à la prolifération de l’extrémisme violent et du terrorisme, le PSD oeuvre pour la mise en place d’un modèle économique, gage d’emplois aux jeunes, dans le but de la préservation de la paix et la stabilité.

BENIN WEB TV


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd