Des milliers d'hectares de cultures ont déjà été détruits. Le gouvernement du Ghana envisage de déclarer un état d'urgence agricole dans le pays.

Les chenilles légionnaires ont déjà infesté des fermes dans trois régions du Ghana. Plus d'un millier d'hectares de cultures de maïs et de cacao ont été détruits. Ces chenilles menacent plus de 100 millions de dollars d'investissement du gouvernement dans le secteur agricole.

Selon la coordinatrice de l'Association des paysans du Ghana, Victoria Adongo, les chenilles légionnaires se répandent rapidement.

Un groupe de travail a été mis sur pieds pour sensibiliser les agriculteurs et initier des mesures préventives.

Les attaques de chenilles ont déjà ravagé les cultures dans plus de 20 pays d'Afrique subsaharienne. Environ 300 000 hectares de cultures ont été détruits.

BBC


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!