Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Après le refus, début avril, des députés béninois d’examiner son projet de réforme de la Constitution, le chef de l’État, Patrice Talon, s’active pour remobiliser ses soutiens.

Le 17 avril, il a reçu, en toute discrétion, dans un salon de l’hôtel Novotel, une grande majorité des 60 parlementaires qui avaient voté en faveur du texte. Son bras droit, Olivier Boko, était également présent.

Désormais, nous allons faire de la politique sérieusement

Après les avoir remerciés, Talon a demandé aux députés de créer un véritable bloc politique visant à soutenir son action. « Désormais, nous allons faire de la politique sérieusement », leur a-t-il notamment déclaré.

En réponse, les parlementaires se sont engagés à réfléchir à la forme que pourrait prendre ce soutien.

JA


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!