Les Togolais veulent la démission du Ministre Yark Damehane

Il est incapable de maintenir la paix et la sécurité au Togo

SELON YARK DAMEHANE , LE MENTEUR, LE TUEUR, L'INCAPABLE
"Des armes venues d'ailleurs découvertes aux mains des manifestants"

En provenance de la ville d’Orléans en France, un important don d’équipements médicaux au profit du Centre hospitalier départemental et universitaire du Borgou et de l’Alibori de Parakou a été refusé par le gouvernement béninois. Et pour cause, les équipements médicaux, objet de don, sont usagés. C’est ce qui ressort des clarifications apportées par le Ministre béninois de la Santé publique, Alassane Seïdou, aux députés sur les raisons du refus du don.

« Les équipements qui nous sont proposés par nos partenaires sont des équipements usagés d’un âge moyen se situant entre 10 ans et 15 ans. (…) Le gouvernement a déjà prévu tous ces matériels dans le PAG (Programme d’Action du Gouvernement – ndlr), à l’état neuf. C’est en cela le gouvernement n’a pas trouvé opportun d’accepter ce matériel qui pourrait entrainer des contre-performances au niveau du diagnostic » a déclaré Alassane Seïdou, le Ministre de la Santé, aux parlementaires béninois qui avaient interpellé le gouvernement sur le sujet.

Selon le Ministre Seïdou, la qualité en matière de soin, dépend beaucoup plus du diagnostic, tributaire de la qualité des équipements médicaux. C’est sans doute la raison pour laquelle le gouvernement béninois prend la responsabilité, qui est la sienne, d’équiper les hôpitaux du pays pour ainsi sonner le glas des dons tout azimut d’équipements médicaux vétustes, faisant des centres hospitaliers du pays des couloirs de la mort et des poubelles de ferrailles médicaux.

BENIN WEB TV


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd