Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo



La 11ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) s'ouvre ce mardi dans la capitale économique ivoirienne.

Le FEMUA s'ouvre ce mardi à Abidjan par une série de concerts à l'Institut français d'Abidjan.

Le festival lancé par le groupe Magic System est placé sous le thème "jeunesse africaine et immigration clandestine".

Un thème d'actualité dans le contexte ivoirien dans la mesure où la Côte d'Ivoire est durement frappé par l'immigration clandestine.

Pour cette 11ème édition, les activités du festival ne se tiendront pas sur le site historique du village d'Anoumabo.

C'est l'Institut National de la Jeunesse et des Sports d'Abidjan (INJS) qui va accueillir l'essentiel du festival grâce aux installations héritées des jeux de la francophonie.
Les convives toujours plus nombreux au festival vont sans doute regretter la chaude ambiance des "maquis" et autres restaurants d'Anoumabo mais ils auront droit comme chaque année à la crème de la musique africaine.

Une quinzaine d'artistes sont attendues à Abidjan dont les français Soprano et Dub INC ; le congolais Pascal Lokoua Kanza ou les ivoiriens Dogbé Gnaoré et Lukson Padau.

Des festivités musicales se tiendront à Abidjan mais aussi à l'intérieur du pays puisque la ville de Korhogo vibrera également au son du FEMUA 11.
Festival des musiques urbaines d'Anoumabo c'est aussi des actions caritatives et sociales grâce à la Fondation Magic System et le FEMUA Kids consacré aux enfants.
bbc


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!